Auberge de la Seigneurie

Seigneur, quelle histoire!


De Fraser à Lebel

La résidence est construite sous la supervision de l’architecte Honorius Morin pour loger Joseph-Octave Lebel et sa famille en 1930. Notaire depuis 1909, il est le premier secrétaire-gérant de la Caisse populaire de Matane de 1911 à 1946. Le premier local de la caisse se trouve d’ailleurs dans cette résidence de 1911 à 1916, que l’on nomme alors « le manoir seigneurial des Fraser ». 

Cette résidence de style Four Square, convertie en l’Auberge de la Seigneurie est ainsi nommée en raison du lieu qu’elle occupe. C’est précisément sur ce terrain que s’élève en 1860, le manoir du dernier des Seigneurs de Matane, Dougald Fraser.


Vaste demeure très ouvragée

La maison de 1930 contient pas moins de 28 pièces dont 12 chambres meublées dans le style de l’époque. On retrouve à l'intérieur d'intéressantes caractéristiques dont un escalier ouvragée et des poutres apparentes, équarries à la hache. 

La grande galerie en façade dont les colonnes s’élèvent vers un vaste balcon à l’étage lui confère une allure faste et solennelle. Parmi les éléments qui y contribuent, mentionnons la lucarne à fronton trapézoïdal, les fenêtres avec leurs impostes stylisées, la porte d’entrée bordée de baies vitrées de même que le bandeau ornemental qui court sous la corniche du toit.


Un lieu riche en histoire

Notons que le notaire Lebel fait installer un système de chauffage à l’eau à grand frais en investissant 45 000 $ ; une somme considérable au regard de la crise économique qui sévit alors. Le système est encore visible aujourd’hui de même que certains lustres des années 1930. Certains planchers et boiseries sont fait de bois de Colombie recyclés de l’ancien manoir. 

Le domaine seigneurial de 1860 étant situé sur une vaste terre qui s’étend de la rivière Matane jusqu’au phare, plusieurs bâtiments dont un poulailler, une laiterie et un fournil y prenaient place. De ces bâtisses, la dernière qui a perduré était la grande grange-étable sur la rue Druillette, à l'extrémité de la rue Étienne-Gagnon, que l’on pouvait apercevoir de la rue Saint-Jérôme. Démolie aujourd'hui, elle se trouvait entre la clinique dentaire et le cabinet comptable. 


Des seigneurs qui se succèdent

Matane devient seigneurie en 1677, suite à une décision de l’intendant Jean Talon nommant Mathieu d’Amour Sieur de Chauffour comme seigneur. La Seigneurie de Matane est exploitée pendant un certain temps sous l’angle des pêcheries et, peut-être aussi, de la traite avec les autochtones qui y transitent. 

Un certain Denys Riverin en est le maître d’oeuvre ; puis le territoire tombe dans une sorte de léthargie qui dure plusieurs décennies. L’histoire « moderne » de Matane commence au cours des années 1780. 

Quelques temps après la conquête, un soldat britannique, Donald McKinnon, s’improvise seigneur en faisant l’acquisition de la seigneurie de Matane. Il y attire des amis, anciens compagnons d’armes puis des navigateurs suivent. Un peu avant 1800, suite au décès du seigneur McKinnon, Simon Fraser, marchand de Québec et navigateur au long cours, lui succède, suivi de Dougald Fraser.

Version textuelle de l'audio

La seigneurie vous fait tout de suite penser à la résidence d’un seigneur. L’édifice a une certaine noblesse, pour ne pas dire une noblesse certaine, mais restons calmes. En fait, c’est sur ce terrain que s’élevait le manoir du dernier seigneur de Matane, Dougald Fraser. 

Ce fut la résidence des notaires Lebel père et fils, le premier en tant que gérant de la caisse populaire qu’il hébergea dans sa maison, le second en tant que promoteur de grands projets de développement, en éducation et en transport maritime. La Grande Maison est devenue une auberge où la qualité de la réception vous accueille réellement en seigneurs!

Extrait de
Circuit patrimonial et touristique de Matane

Circuit patrimonial et touristique de Matane image circuit

Présenté par : Ville de Matane

Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.