Le foyer

Hommage au père Henri Nouvel

Ce foyer ouvert en pierre est dominé par une cheminée de 4,6 m érigée en 1938 par la Société Provancher, motivée par le devoir de mémoire.

Sur la cheminée, une plaque de bronze rend hommage au père Henri Nouvel, jésuite qui a visité l’île aux Basques en 1663 avec son compagnon Charles Amyot. Elle rappelle que des chasseurs de baleine basques avaient aussi déjà fréquenté l’île aux 16e et 17e siècles, plus précisément de 1584 à 1637.

Crédit photo : Christine Gagné


Des monuments du passé

Dès 1924, l’érection de quelques monuments a permis à la Société Provancher de souligner certains faits historiques et de reconnaître l’apport exceptionnel de membres et collaborateurs. Par exemple, elle a fait construire une imposante croix de pierre en 1930 sur la Razade d’en Haut. 

La croix, restaurée en 2022, commémore le sauvetage « miraculeux » des chasseurs de phoques de la région de Trois-Pistoles, prisonniers des glaces en 1841. Le monument comprend un piédestal de béton portant une croix taillée dans une seule pierre, l’ensemble faisant 4,2 m de haut. Quel défi de construction pour l’époque!

Crédit photo : Société Provancher


Les îles Razades

Il faut regarder au large, vers l’est, pour apercevoir les îles Razades, distantes de 7 et 10 km de l’île aux Basques. Les deux îles Razades font partie du parc national et historique de l’Île-aux-Basques. De petite taille, la Razade d’en Haut mesure 1,15 ha et la Razade d’en Bas 0,58 ha. Elles sont constituées de schistes comme leur grande sœur l’île aux Basques avec ses 62,14 ha.

Les Razades sont dédiées à la nidification des oiseaux aquatiques, dont l’eider à duvet. Ce canard marin partage ces îles avec le cormoran à aigrettes, le goéland argenté, le goéland marin, la mouette tridactyle et le petit pingouin.

Crédit photo : Société Provancher

Une récolte annuelle

En mai de chaque année, des représentants de la Société Duvetnor y viennent pour récolter du duvet d’eider. Cela se fait avec beaucoup de précaution, afin de déranger le moins possible les oiseaux nicheurs. Les profits de cette récolte sont réinvestis par la Société Duvetnor dans la protection de milieux naturels.

Crédit photo : Yvan Bédard

Extrait de
Circuit d'interprétation de l'Île-aux-Basques

Circuit d'interprétation de l'Île-aux-Basques image circuit

Présenté par : Société Provancher
Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.