Depuis 1688

Notre-Dame-des-Victoires

Au cœur du plus vieux diocèse catholique d'Amérique du Nord, Notre-Dame-des-Victoires est le plus ancien bâtiment du Québec et du Canada ayant toujours pignon sur rue en tant qu'édifice unique servant exclusivement d'église.

L'église est construite en 1687-1688 sur le site de la seconde habitation de Champlain, fondateur de la ville de Québec, ainsi que sur une partie des vestiges du Vieux magasin du Roi, détruit par un incendie, en 1682.


L'idée de Mgr de Laval

Monseigneur François de Laval est à l'origine de l'érection de la petite église sise dans la Basse-Ville, laquelle est un complément de la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec. 

À l'époque l'accès à la Haute-Ville depuis la Basse-Ville est beaucoup plus ardu qu'aujourd'hui et la construction de la petite chapelle vise à mieux desservir les paroissiens.


Origines du nom

On la nomme Notre-Dame-de- la-Victoire en 1690, suite à la décision de l'amiral anglais William Phips de battre en retraite, lui et sa flotte de 30 vaisseaux transportant 3,000 hommes, après avoir tenté de prendre possession de la ville de Québec. On attribue cette retraite à des faveurs accordées par la Vierge Marie.

En 1711, l'église est renommée Notre-Dame-des-Victoires après la dispersion d'une autre flotte britannique, celle-ci commandée par l'amiral Hovenden Walker. 

La mer se déchaine contre l'amiral Walker

Le 22 août 1711, une flotte britannique comptant 77 navires et plus de 17,000 hommes est confrontée à une forte tempête dans le golfe du Saint-Laurent. La nature se déchaîne et envoie une bonne partie des embarcations de la flotte anglaise se briser sur l’ÎIe-aux-Œufs. Le commandant Walker et ses troupes parviennent à rebrousser chemin de peine et de misère en direction de Boston.

On peut lire dans les Annales des Ursulines que la chapelle de 1690 changea par la suite son nom de Notre-Dame-de-la-Victoire pour celui de Notre-Dame-des-Victoires, rappelant la double faveur de la Mère de Dieu. Cette force divine sera aussi présentée comme une ÉTOILE DE LA MER ayant le pouvoir de soulever les tempêtes qui contribuent à disperser les ennemis de son peuple bien aimé.


1759

Illustration de la prise de Québec du 13 septembre 1759 par Hervey Smyth (Bibliothèque du Ministère de la défense nationale du Canada).

Le 9 août 1759, l'église est détruite par les Britanniques Iors des bombardements de la Basse-Ville qui ont précédé la bataille des Plaines d'Abraham.

1762

Jean Baillairgé, maître charpentier, rétablit la sacristie en 1762 et s'emploie dès l'année suivante à relever l'église de ses ruines.

Juillet 1929

L'église Notre-Dame-des-Victoires figure parmi les trois premiers monuments classés par la Commission des monuments historiques de la province de Québec, d'où l'octroi d'un statut prévoyant sa protection. 

Janvier 1988

Notre-Dame-ds-Victoires est désignée lieu historique national par le gouvernement du Canada le 1' janvier 1988.

Extrait de
Notre-Dame-des-Victoires - La plus vieille église du Québec

Notre-Dame-des-Victoires  - La plus vieille église du Québec image circuit

Présenté par : Paroisse Notre-Dame de Québec
Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.