L'ancien bureau de poste

Voyez le circuit Au cœur du Vieux-Montmagny, histoire et architecture via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

L'ancien bureau de poste

Source photo: Société d'histoire. L’ancien bureau de poste au tournant du XIXe siècle.


118, Saint-Jean-Baptiste Est

Cet édifice public a été construit en 1906 selon les plans de l’architecte Thomas Fuller. Celui-ci est bien connu pour avoir dessiné ceux du parlement d’Ottawa entre 1859 et 1867. La renommée acquise à la suite de la réalisation de ce projet monumental lui permettra de mettre la main sur plusieurs contrats de plans pour de petits édifices publics fédéraux dont quatre-vingts bureaux de poste sur l’ensemble du territoire canadien.

L’architecture du bureau de poste de Montmagny est difficile à qualifier. On peut y avoir un éclectisme victorien en raison de ses grandes lucarnes, des consoles entre la chute du toit et la façade qui, à l’origine, comprenait deux entrées avec escaliers. La façade est surmontée par une lucarne imposante et stylisée où l’on peut lire les lettres « E.R  ». Celles-ci font référence à Eduardus Rex, transcription latine de «Règne d’Edouard», en référence au roi d’Angleterre Édouard VII, couronné en 1902. Dans les premières années suivant la construction du bâtiment, on retrouvait à l’arrière une hampe pour monter le drapeau de l’Union Jack. Le côté ouest comprenait quatre fenêtres. En 1934, on procédait à un agrandissement de l’ensemble vers le Nord.

L’idée de centraliser davantage les opérations postales dans un seul bâtiment fait son chemin à partir de 1885, mais ne se concrétise qu’une vingtaine d’années plus tard grâce entre autres aux efforts de Philippe-Auguste Choquette. Ancien député du comté entre 1887 et 1896, celui-ci joua un rôle important dans l’histoire municipale de Montmagny.

L’apparition de ce bureau de poste n’a pas nécessairement entraîné la fermeture des petits bureaux de poste que l’on trouvait dans certains rangs. Celui du rang du Rocher Noir fut en opération entre 1909 et 1929 et celui-du Rocher de la Chapelle entre 1901 et 1929.

Si Étienne-Paschal Taché semble être le plus ancien maître de poste à Montmagny, en 1832, d’autres lui succèdent dans les années suivantes. Mentionnons le premier maire de Montmagny, Nazaire Bernatchez entre 1878 et 1879.  Joseph-Gaudiose Paradis a également assumé cette responsabilité entre 1898 et 1912. 

Après la construction d’un nouveau bureau de poste en 1951 sur la rue de la Gare, cet édifice changea de vocation. Il abrita d’abord 1952 à 1982 la station Radio Alleghanys qui fut mieux connu sous l’acronyme CKBM. Puis, la Maison des jeunes occupa une partie de l’édifice avant que «L’Autre Bar» ne s’y installe en 1994.