Les bâtiments de la Cie Bélanger

Batiments de la Compagnie A. Bélanger Ltée

Source photo: L'ensemble des bâtiments de la companie A. Bélanger, vers 1920.


Amable Bélanger et son fils

Amable Bélanger et son fils Joseph-Amable dans les bureaux de la compagnie vers 1908.

La fonderie

La fonderie à la fin de ses travaux de construction dans les années 1880. Le corps de bâtiment existe toujours, au centre de l'actuel complexe, mais il a été malheureusement modifié. L'oeil attentif y remarquera, au premier plan, Amable Bélanger, son épouse et leur fille cadette, Alida, ainsi que leurs deux autres enfants sur le site.

Les employés de l'usine

Amable Bélanger, à l'arrière, pose avec des employés de l'usine en 1899

10, Saint-Jean-Baptiste Est

En 1867, Amable Bélanger débute ses activités à Saint-Pierre de la Rivière-du-sud, après avoir appris le métier de fondeur à la fonderie Carrier et Lainé de Lévis. Cependant, il désire rapidement se rapprocher de sa clientèle et surtout du chemin de fer. C’est pourquoi il emménage à Montmagny en 1872. Aucun document n’atteste l’endroit de ce premier atelier-fonderie. Nous savons par contre qu’il entreprend sur le présent site de la rue Saint-Jean-Baptiste d’importantes constructions en 1885 puis en 1889. Le cœur actuel de l’ancienne partie de l’usine est ainsi érigé.

Pendant plusieurs années, Amable Bélanger développe son entreprise, qui fabrique alors des poêles, des fournaises, des charrues, des bouilloires, des herses et des fours à pain.

En 1908, il en confie l’administration à son fils unique qui décédera prématurément en 1913. Âgé et ne désirant plus porter entièrement les responsabilités de l’usine sur ses épaules, Amable Bélanger s’adjoint d’hommes d’affaires imminents, dont Philippe Béchard et forme, en 1914, la compagnie A. Bélanger Ltée.

Construit à la fin du XIXe siècle,  le bâtiment devant vous a abrité les bureaux administratifs de l’usine ainsi que les salles d’échantillons et de démonstration. Les autres bâtiments de la compagnie seront bâtis successivement au fur et à mesure de l'expansion de l’industrie.

La compagnie A. Bélanger, devenue Whirlpool, fermera définitivement ses portes à l’automne 2004. L’école internationale de musique de Montmagny occupe maintenant ces locaux pour ses activités.

Pour en connaître davantage sur la vie d’Amable Bélanger et de son industrie, vous êtes invités à vous rendre dans la cour située entre l’émaillerie et l’École internationale de musique, afin de profiter des panneaux interprétatifs qui y sont installés.
 



Extrait de
Au cœur du Vieux-Montmagny, histoire et architecture

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS