L'intérieur de l'église St-Thomas

Intérieur de l'église Saint-Thomas

Source photo: Vers 1822-1890. C'est dans ce décor que furent célébrées les funérailles d'état d'Étienne-Paschal Taché, en août 1865.


Intérieur de l’église Saint-Thomas

Tout comme son enveloppe, l’intérieur de l’église Saint-Thomas traite également les éléments traditionnels de façon contemporaine. Il comprend un chœur en saillie et une voûte arquée. On y trouve 414 bancs et trois autels. Tout comme les portes extérieures, la balustrade du chœur en cuivre repoussé est l’œuvre d’Albert Gilles. Les murs intérieurs se parent d’un chemin de croix conçu en mosaïque de Paris et de trois fresques monumentales représentant saint Thomas, patron de la paroisse, saint Bruno en l’honneur de Mgr Bruno Desrochers, premier évêque du diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et saint Albert en souvenir des prénoms de l’architecte de l’église et de son entrepreneur principal.

Le temple a été inauguré le 10 décembre 1953 devant. À cette occasion, l’organiste Paul Doyon de l’église Notre-Dame de Grâce de Montréal a offert un concert sur la toute nouvelle orgue Casavant de 37 jeux.

Malgré un certain style classique marqué par la forme latine et la présence d’une flèche, l’église Saint-Thomas de Montmagny représente le début d’une époque de l’architecture religieuse moderne qui emprunte de nouvelles formes.



Extrait de
Au cœur du Vieux-Montmagny, histoire et architecture

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS