Canyon des Portes de l'Enfer

Chute du Grand Sault

80, chemin Duchénier, Saint-Narcisse

Le site du Canyon des Portes de l’Enfer, s'étirant sur 5 km entre des parois resserrées et abruptes, est le témoin du long passé forestier de la région. Considéré comme étant l'un des plus beaux sites naturels au Bas-Saint-Laurent, le Canyon des Portes de l'Enfer est reconnu pour son réseau de sentiers pédestres et ses activités offertes.
La chute du Grand Sault, haute de 20 mètres, amorce le Canyon de la rivière Rimouski.

Photo : Canyon des Portes de l'Enfer


Passerelle, Canyon des Portes de l'Enfer

Après quelques foulées dans les sentiers, une suite de belvédères aménagés permet d’apercevoir le canyon et la fameuse passerelle suspendue. D'une hauteur de 63 mètres (207 pieds) et longue de 99 mètres (325 pieds), elle est la plus haute passerelle suspendue au Québec. Traversant la rivière Rimouski, elle offre aux visiteurs un point de vue grandiose sur le canyon ainsi que sur la fameuse Descente aux Enfers.

Photo : Canyon des Portes de l'Enfer


Descente aux Enfers

Au côté de cette impressionnante chute appelée "La descente aux Enfers" par les draveurs de l'époque, se trouve un escalier de 300 marches qui permet aux visiteurs de vivre cette fameuse descente et ainsi atteindre le niveau de la rivière Rimouski.

Photo : Canyon des Portes de l'Enfer


Draveur sur la rivière Rimouski, secteur Pêche à l'anguille

Le site du Canyon des Portes de l'Enfer met également en valeur une partie importante de notre histoire grâce à son site d'interprétation « L’Hommage aux draveurs d’autrefois » dans lequel on retrouve un campement de draveurs reconstitué, un «boat» d’époque, un panneau interactif sur la drave,  plus de 300 noms de draveurs inscrits à l’hommage ainsi qu’une animation offerte par Midas le «runner de boat».
Maniant leur pôle, les draveurs bravaient le danger pour éviter les embâcles crées par le bois qui s’entassait sur la rivière Rimouski pendant la crue printanière.

Photo : Canyon des Portes de l'Enfer


Draveurs sur la rivière Rimouski

La drave exigeait des qualités exceptionnelles, de l’audace, de la détermination et du courage de la part de ces travailleurs et de leur famille. Chaque année, le printemps venu, les draveurs descendaient la rivière Rimouski sur près de 100 kilomètres (62 miles) dans des conditions difficiles et dangereuses.
Cette photo représente un convoi de draveurs partant probablement du Fond-d'Ormes, à Saint-Narcisse, en direction de Rimouski.

Information :
(418) 735-6063 / canyonportesenfer.qc.ca

Photo : Gilles Béland
Sources : -Canyon des Portes de l'Enfer;
-Plan directeur de l'eau-rivière Rimouski, 2011: Organisme des bassins versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent;
-Revue d'histoire du bas-saint-laurent, vol.IV, no.1, mai 1977.




Extrait de
Rimouski-Neigette | Circuit Sud | Monts et vertes vallées

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS