Sanctuaire John-Frederick-Darwall

Voyez le circuit Patrimoine bâti matapédien via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Sanctuaire John-Frederick-Darwall

Monument que l’on retrouve sur la route Saint-Edmond, Lac-au-Saumon.


Sanctuaire John-Frederick-Darwall

John-Frederick Darwall faisait partie d'un groupe d'ingénieurs anglais travaillant à la construction du chemin de fer Intercolonial. Ces ingénieurs campaient alors où se trouvent aujourd'hui la municipalité de Lac-au-Saumon.

Il fit la connaissance d'une jeune fille d'une grande beauté à Causapscal. Plusieurs affirment qu'il s'agissait d'Elisabeth Murray.

Tombé amoureux d'elle, il la demanda en mariage. Cette dernière refusa ses avances, étant de confession catholique et lui protestant, mais le jeune homme ne s'en découragea pas et continua tout de même de lui faire la cour pendant l'été.

En novembre 1871, Darwall rendit visite à la jeune femme ainsi qu'à sa mère et discuta encore une fois de mariage. Il tenta ensuite de regagner le campement sur l'autre rive en traversant sur les glaces, mais celles-ci cédèdent et il se fit emporter par les flots. Son corps fut retrouvé au printemps suivant et on l'inhuma à cet endroit en 1872.


Sites à proximité du sanctuaire John-Frederick-Darwall

Vers le Mémorial des Servantes de Notre-Dame : 3 km (quelques minutes)

Vers l'ancien magasin général Grenon : 16,5 km (20 min.)