Maison du notaire René Boileau

Portrait du notaire René Boileau


Au 22, rue Martel (édifice détruit)

Bâtie vers 1820, cette maison est celle du notaire René Boileau. D’inspiration Régime français, elle est un bel exemple de l’architecture vernaculaire de Chambly. Elle est également un élément important du patrimoine chamblyen, tant par son architecture que par son emplacement, voisin de l’ancien couvent et de la mairie de Chambly-Bassin.

René Boileau a été député de Kent à la Chambre du Bas-Canada pour le Parti Canadien de 1792 à 1796, devenu le Parti Patriote en 1826.

Son fils, un notaire aussi appelé René Boileau, y a tenu de nombreuses assemblées politiques réunissant des patriotes et sa fille, Émilie Boileau, était mariée à l'un des leaders du soulèvement de 1837, le docteur Timothée Kimber.

L'histoire de la maison patrimoniale Boileau a pris fin jeudi le 22 novembre 2018 sous le pic des démolisseurs. La maison avait été abandonnée par ses propriétaires en 2016 parce qu'elle n'était plus habitable en raison de moisissures et d'un risque d'effondrement.



Extrait de
Chambly, une histoire à raconter

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS