Manger et boire en hiver

Manger: vivement des calories!


Manger: vivement les calories!

Observez autour de vous les pommiers et les autres arbres fruitiers. Partez à leur recherche! Ils sont des témoins du passé agricole du territoire.


Eau, ressource rare!


L'eau soufrée

L’eau du ruisseau est même soufrée naturellement en hiver, ce qui apporte des éléments minéraux importants pour les animaux. Vous remarquerez peut-être une odeur d'œufs pourris si vous vous approchez du ruisseau. Le soufre est un sous-produit de la décomposition des végétaux morts dans l'eau du marais en l’absence d'oxygène.

(Photo: Ruisseau Desrochers)


Nourriture limitée!

La présence de nourriture est souvent limitée en hiver, et ce qui est disponible ne peut alimenter qu’un certain nombre d’individus. La nourriture peut donc venir à manquer. Si une population dépasse la capacité de support du milieu, les individus les plus faibles mourront, laissant la place aux plus forts. Cette sélection naturelle augmente la résistance de l’espèce aux rigueurs de l’hiver.

(Photo: Raisins)


Cerfs, un choix difficile!


Le nourrissage des cerfs


Plantes vs. brouteurs

Quoi regarder ? Cherchez les ramilles des arbustes qui ont été broutés par les cerfs ou les lièvres. Vous verrez que plusieurs variétés de plantes ont été broutées!

(Photo: Cerf de Virginie)




Extrait de
Les saisons au marais Provancher - l'hiver

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS