White Pass & Yukon Route

White Pass & Yukon Route

Bâtisse de la White Pass & Yukon Route.

Crédit photo : Edith Bélanger

Une entreprise qui a changé le Yukon

Fondée durant la Ruée vers l’or du Klondike, la compagnie White Pass & Yukon Route a joué un rôle important dans le développement de Whitehorse. En 1901, elle a construit un chemin de fer qui reliait Skagway à Whitehorse, aujourd’hui reconnu comme monument historique d’ingénierie civile.

De là, la compagnie a érigé un véritable monopole en contrôlant la totalité du système de transport : train, bateaux, autobus, camions… C’est ainsi que Whitehorse est devenu pendant plusieurs décennies un centre d’opérations étroitement lié à la White Pass & Yukon Route. Ce bâtiment qui servait de dépôt à la compagnie illustre bien le lien historique entre ses divisions ferroviaire et fluviale.

En 1982, la chute du cours des métaux a entraîné la fermeture de la ligne ferroviaire Whitehorse-Skagway, et du dépôt par le fait même. Cinq ans plus tard, seule la portion entre Carcross et Skagway a été rouverte pour le tourisme.

Photo : Train de la White Pass & Yukon Route à travers les montagnes
Crédit photo : Gouvernement du Yukon

Adäka Cultural Festival

Le bâtiment accueille aujourd’hui les bureaux d’associations locales dont la Yukon First Nations Culture & Tourism Association, organisatrice d’Adäka Cultural Festival (Festival culturel Adäka), un grand événement qui célèbre les cultures autochtones depuis 2011. Adäka signifie « venir dans la lumière » en tutchone du Sud. Le festival s’installe chaque année au Kwanlin Dün Cultural Centre et réunit des artistes autochtones de toutes pratiques : musique, danse, conte, sculpture et artisanat traditionnel.

Un des moments phares du festival demeure sans contredit un défilé de mode de vêtements d’inspiration autochtone, traditionnels ou contemporains, créés par des membres de Premières nations yukonnaises. C’est un grand rassemblement de la communauté qui inspire les artistes et jeunes autochtones et les rend fiers de leur patrimoine. C’est aussi une belle occasion de mieux connaître les cultures des Premières nations du Yukon et d’ailleurs.

Crédit photo : Gouvernement du Yukon

Yukon Quest

Les bureaux de la Yukon Quest se trouvent également dans ce bâtiment. Reconnue comme l’une des courses de chiens de traîneau les plus difficiles au monde, ses compétiteurs parcourent 1 600 kilomètres (1 000 miles) entre Whitehorse et Fairbanks en Alaska, en février de chaque année.

La difficulté réside non seulement dans la longueur du parcours et les températures qui peuvent avoisiner les -50 °C; les musheurs doivent aussi s’occuper eux-mêmes de leurs chiens tout au long du trajet, ce qui ne leur permet quasiment pas de dormir, hormis durant une pause obligatoire de 36 heures à Dawson.

Crédit photo : Gouvernement du Yukon, Cathie Archbould




Extrait de
La vie le long du fleuve Yukon

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS