Le lac Schwatka

Le canyon Miles et Canyon City

Le canyon Miles se situe à l’autre extrémité du lac Schwatka; vous en devinez l’embouchure en observant le lac. En amont du canyon se trouvait Canyon City, une ville très animée pendant la Ruée vers l’or du Klondike, qui a connu une grande effervescence trois étés durant, avant de disparaître aussi vite qu’elle était apparue.

Des fouilles archéologiques ont dévoilé que le site de Canyon City avait été habité par les Autochtones pendant au moins 2 500 ans. Les traces laissées par ces premiers habitants s’étendent sur une très grande surface, ce qui suppose qu’un bon nombre de personnes se rassemblaient ici durant les saisons de pêche estivales.

Photo : Le transport par bateau et par tramway de Canyon City
Crédit photo : Archives du Yukon, coll. Eric Hegg, #2695

Les lignes de tramway

Deux tramways longeaient les bords du canyon Miles et des rapides du cheval blanc pendant la Ruée vers l’or. Ils permettaient de transporter les cargaisons des bateaux jusqu’à la fin des rapides, ce qui évitait de les perdre si l’embarcation  venait à couler.

Les frères Cyr, Michel (Mike) et Antoine (Tony), des francophones originaires du Nouveau-Brunswick, ont déboisé les sentiers par lesquels passaient les deux tramways, un de chaque côté du fleuve, de Whitehorse jusqu’à Canyon City en amont du canyon Miles.

Photo : Le tramway à travers la forêt
Crédit photo : Archives du Yukon, coll. Paul Forrest, PHO 127 80/35 # 11


Le chargement des tramways

Certains bateaux étaient transportés avec leur chargement par tramway pour éviter le canyon Miles et les rapides du cheval blanc. Mike et Tony possédaient des chevaux de trait qui tiraient les wagons du tramway.

« (…) il y avait un tramway avec des rails faits de troncs d’arbres écorcés et sur lesquels roulent, tirés par deux chevaux, des camions à roues de fer à très large bande concave destinées à emboîter la convexité des rails en bois. »
Léon Boillot, Aux mines du Klondike : du lac Bennett à Dawson City, 1899

Photo : Transport d’un bateau par tramway, tiré avec des chevaux
Crédit photo : Archives du Yukon, coll. Eric Hegg, # 2583


La traversée des bateaux

Certains bateaux passaient par les rapides et leurs chargements étaient transportés par tramway. Les bateaux étaient soit conduits par des pilotes professionnels tels que Frank Slim et Mike Cyr, que nous avons déjà évoqués dans ce circuit, ou bien lâchés dans le canyon, puis récupérés plus bas.

« Ainsi, les voyageurs prudents évitent le Cagnon (canyon) et les rapides en prenant le tramway : leurs provisions sont transportées par la même voie, l’embarcation seule, « vidée », est abandonnée à la violence du courant et happée au passage en aval du White Horse. Seulement la taxe de trois sous par livre prélevée pour ce service est quelquefois cause que l’on préfère tenter la descente, gens, marchandises et barque, moyennant une rétribution raisonnable acceptée par un pilote d’expérience. »
Léon Boillot, Aux mines du Klondike : du lac Bennett à Dawson City, 1899

Photo : Mike Cyr en train de piloter un bateau
Crédit photo : Musée MacBride, coll. Laurent Cyr



Extrait de
La vie le long du fleuve Yukon

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS