Riverdale

Premier site de Whitehorse

À partir de 1898, ce quartier aujourd’hui appelé Riverdale s’est peuplé rapidement, car il était le point d’arrivée des tramways qui partaient de Canyon City. Il a été le premier site arpenté de la ville de Whitehorse par le francophone Paul T.C. Dumais, un des principaux arpenteurs des terres de la Couronne au Yukon.

Dès l’hiver de 1899, les résidents ont commencé à déménager sur l’autre rive du fleuve en passant sur la glace. Les scieries et constructeurs ont eu du mal à répondre à la demande tant la ville grandissait rapidement, avec la construction d’édifices sur les rues Main et Front. Lorsque le premier train est arrivé en 1900, la ville était prête à accueillir les nouveaux arrivants.

La ville a failli s’appeler Closeleigh à ses débuts, du nom des investisseurs britanniques (les frères Close) qui ont financé le train de la White Pass & Yukon Route. Une poignée de résidents de Whitehorse s’y sont opposés en 1900 et ont eu gain de cause.

Photo : Whitehorse au début des années 1900
Crédit photo : Archives du Yukon, coll. Photographies de l’Université de Washington, # 1334

Laundry Town

Durant la Ruée vers l’or, White Horse était surnommé « Laundry Town ». En effet, c’était une ville de transbordement et tout le monde était sale en arrivant après la traversée du canyon. Les aventuriers prenaient le temps de se sécher et de sécher leur équipement, surtout s’ils s’étaient retrouvés dans le canyon ou les rapides.

Crédit photo : Coll. Yann Herry



Extrait de
La vie le long du fleuve Yukon

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS