Le pont et le moulin Hudon

Moulin Hudon dit Beaulieu de 1915

En 1885, Philippe Hudon dit Beaulieu, meunier et cultivateur de Saint-Pascal, achète le moulin et le pont y menant.

« Le moulin est accolé à la maison, le tout étant situé au sud du chemin. Le moulin est au nord-est (à gauche sur la photo). Le reste, c'est la maison du meunier avec sa cuisine d'été. Le moulin passe au feu en 1932, mais la résidence est sauvée. »

On trouve souvent plus d'un meunier dans une même famille à l'époque. Les Hudon dit Beaulieu ne font pas exception. Didier Hudon, fils de Philippe, reçoit le moulin de son père en 1901.

Reconstruit en 1953, le moulin est mû par un moteur diesel. Il fonctionne jusqu’en 1970, année où il cesse ses opérations. Jean-Marc Hudon a été le propriétaire du dernier moulin à grains de Saint-Pacôme, lequel sera transformé en édifice à logements.

Source texte : Ulric Lévesque et al., Saint-Pacôme 1851-2001 ; Notre histoire, Corporation des Fêtes du 150e de Saint-Pacôme, tome 1, 2001, p. 201.

Source image : Fonds Raymond Grandmaison, La maison, la cuisine d'été et le moulin Hudon en 1915, Archives de la Côte-du-Sud.

Le pont Hudon

On aperçoit ici le pont Hudon vers 1930.

À compter de 1906, un litige existe entre le propriétaire du pont, monsieur Didier Hudon, et le conseil municipal. M. Hudon souhaite céder son pont à la municipalité, mais cette dernière refuse cette prise en charge qui impliquerait l’entretien de la structure. Différentes décisions judiciaires donnent successivement raison à l’une ou l’autre des parties. L’affaire se corse le 3 juin 1938 lorsqu’un camion fonce dans le pont qui avait été fermé par son propriétaire. Le conseil acceptera finalement la prise en charge du pont Hudon lors d’une réunion ayant eu lieu le 25 juillet 1938.

Source photo : Raymond Marchand, BAnQ Québec E6,S7,SS1,P10452.

Le pont Hudon avant sa démolition

 « Plusieurs importants problèmes d’érosion sont survenus le long des berges de la rivière Ouelle dans la Municipalité de Saint-Pacôme à la suite de la crue et des embâcles printaniers de 2005 et des pluies torrentielles de cet automne. Au printemps dernier, une partie de la municipalité a été inondée lorsque la rivière est sortie de son lit à cause des embâcles importants qui se sont formés au pont de la route 230 et au pont Hudon.

[…] L’action des glaces et du courant a fait en sorte que plusieurs tronçons de rives ont été érodés ou emportés, diminuant ainsi la protection des personnes et des propriétés installées sur les rives. De plus, deux bancs de gravier d’une superficie totale de 6 000 m2 se trouvent dans le lit de la rivière, créant ainsi un obstacle important à l’écoulement de l’eau et des glaces. Finalement, le pont Hudon, situé dans la partie aval du tronçon visé par les travaux, représente lui aussi une restriction à l’écoulement à cause des trois piliers ancrés dans le lit de la rivière.

Pour diminuer le risque de crues printanières dévastatrices comme celle qu’a connue la municipalité en 2005, cette dernière veut entreprendre la stabilisation de plusieurs portions des berges incluant la construction d’un seuil pour évacuer les eaux et la glace vers la plaine inondable lors des crues ainsi que le dragage des bancs de gravier pour rétablir une section d’écoulement plus importante. Finalement, elle veut démolir le pont Hudon pour régler définitivement le problème d’obstruction qu’il représente. De cette façon, la municipalité veut sécuriser ses citoyens qui ont subi de lourds dommages au printemps dernier. »

Source texte : Projet de stabilisation des berges et de dragage du lit de la rivière Ouelle sur le territoire de la municipalité de Saint-Pacôme par la municipalité de Saint-Pacôme, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, 2005.

Source image : Banc de gravier à excaver en rive gauche au droit du pont de la route, Projet de stabilisation des berges et de dragage du lit de la rivière Ouelle sur le territoire de la municipalité de Saint-Pacôme par la municipalité de Saint-Pacôme, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, 2005.
 



Extrait de
Circuit Fil Rouge à Saint-Pacôme

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS