Magasin général

L'arrivée du magasin général

Il y a une centaine d’années, le magasin général était un incontournable de tout village rural québécois. On y trouvait une variété de marchandises : des produits alimentaires, de l’équipement agricole, des vêtements, des articles de ménage, du pétrole pour l’éclairage à la lampe, etc. Comme le parvis de l’église, le magasin général représentait un lieu de rencontre; on y venait pour s’informer des nouvelles du village et des campagnes environnantes et même pour jouer aux dames!

À Upton, le premier magasin général fut implanté sur le terrain de la famille MacEvilla (site où se trouve aujourd’hui le Théâtre de la Dame de Cœur) près des moulins à scie, à moudre et à carder. Cependant, l’arrivée du chemin de fer déplaça tranquillement le cœur économique du village. En 1879, Michael Fitzgibbons Senior construisit la bâtisse du Magasin Général Upton sur la rue Sainte-Hélène (devenue Lanoie) et son fils, Michael Junior, exploita le commerce jusqu’en 1908.

Source du texte : Dominic Pelletier

La transformation du magasin général

En 1919, Aimé Côté se porta acquéreur du magasin général. Il construisit sur le même terrain une meunerie et des entrepôts à grain et à charbon. En 1928, il sépara son commerce en deux entreprises qu’il vendit à ses fils. Lionel acheta le magasin général alors qu’Émile se porta acquéreur du moulin à farine et de l’entrepôt à charbon.

Homme d’avant-garde, Lionel Côté était fier d’offrir des produits à la fine pointe de la technologie. Premier propriétaire d’une voiture automobile à Upton, c’est lui qui installa les premières pompes à essence de la municipalité. Fin gestionnaire, il réussit à tirer son épingle du jeu durant la dépression des années 1930; il fut aussi propriétaire d’un garage qu’il louait à M. Marcil et d’un restaurant qu’exploitaient Alice Sénécal, sa belle-sœur, et son mari Ovila Saint-Jean. Lionel et sa femme habitèrent plusieurs années au deuxième étage du magasin général. Vers 1937, Lionel acheta une résidence tout près du chemin de fer et y fit construire un terrain de tennis qui fit le bonheur des jeunes gens du village.

Source du texte : Dominic Pelletier

M. Blanchard un homme de cœur

Gérard Blanchard acquit le commerce en 1946 et l’exploita durant 37 ans. Demeurant à l’étage, il répondait aux clients, peu importe l’heure. Il fut très engagé au sein de sa communauté. Pendant 23 ans, il s’impliqua dans le domaine scolaire, tout d’abord comme président de la Commission scolaire d’Upton puis comme représentant du village au sein de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe. Gérard Blanchard, qui avait atteint l’âge vénérable de 90 ans et était toujours au poste derrière son comptoir, décéda en 2001.

Source du texte : Dominic Pelletier

Source de la photo : Société d’histoire de la région d’Acton, fonds Michel Phaneuf
Le Magasin Général à Upton en 1986. Monsieur Gérard Blanchard en était alors le propriétaire.

M. Blanchard un homme de cœur

Source de la photo : Société d’histoire de la région d’Acton, fonds Michel Phaneuf
Rue Principale à Upton en direction de l’autoroute 20 en septembre 1991.
 

M. Blanchard un homme de cœur

Source de la photo : Société d’histoire de la région d’Acton, fonds Michel Phaneuf
Le terrain voisin de la salle communautaire et de la caserne des pompiers a été aménagé en petit parc. Ce lieu est aujourd’hui le parc Il était une fois des gens heureux.
 

M. Blanchard un homme de cœur

Source de la photo : Société d’histoire de la région d’Acton, fonds Michel Phaneuf
Vue latérale du Magasin Général, au 305 rue Principale à Upton, en novembre 1997.
 

La mise en valeur du magasin général

En 2003, Christian Champigny et Louise Gélinas reprirent le commerce pour en faire la Maison de l’huile de tournesol Champy. Ils restaurent entièrement le bâtiment pour lui redonner sa splendeur d’antan. À l’intérieur, le plafond fait de tôles embossées et les comptoirs d’époque lui confèrent un charme particulier.

Source du texte : Dominic Pelletier

Source de la photo : Société d’histoire de la région d’Acton
Après le décès de Gérard Blanchard, Christian Champigny et Louise Gélinas acquièrent, en 2003, le bâtiment et en font la Maison de l’huile Champy.
 

Le magasin général maintenant

Ella Jacobs et Claude Lépine achètent le Magasin Général Upton en 2010. Maison de l’huile Champy, le magasin offre également aux visiteurs une vaste gamme de produits maison dont le réputé pâté au poulet, des bières artisanales, des cidres, des chocolats Heyez et des glaces du Bilboquet. Une section cadeaux, dont les éléments sont soigneusement choisis par les propriétaires, comprend bijoux, foulards, bourses et œuvres d’artistes locaux.

En été, la charmante terrasse à l’arrière du magasin permet de déguster un expresso avec une pâtisserie maison. Le Magasin Général Upton, situé au 305 rue Principale, est un authentique magasin général dont la vocation n’a pas changé, au grand bonheur de ses habitués et de ses nouveaux visiteurs.

On peut parcourir le site du Magasin Général Upton à l’adresse www.generalupton.com.

Source de la photo : Société d’histoire de la région d’Acton
Depuis 2010, Ella Jacobs et Claude Lépine donnent au public d’Upton et de partout au Québec un Magasin Général Upton digne de sa longue tradition commerciale.

Le magasin général maintenant

Visite guidée du Magasin Général Upton et conférence sur son histoire par Ella Jacobs en 2015 dans le cadre des 5 à 7 du patrimoine du premier vendredi du mois de la Collection St-Amour.

Source de la photo: Société d’histoire de la région d’Acton.
 

Le magasin général maintenant

Source de la photo : Société d’histoire de la région d’Acton
Les propriétaires, Ella Jacobs et Claude Lépine, accueillent chaleureusement les visiteurs du Magasin Général Upton à qui ils offrent une variété de produits, dont plusieurs sont de la région, et de mets cuisinés sur place. C’est aussi grâce à eux que le bâtiment adjacent et le hangar à l’arrière ont été sauvés de la démolition et accueillent maintenant les expositions de la Collection St-Amour. On peut consulter le site Internet de la «Maison des petits bonheurs» à l’adresse : www.generalupton.com.
 

Le magasin général maintenant

Source de la photo: MRC d’Acton

Le magasin général maintenant

Source de la photo : Développement économique et local

La Collection St-Amour- Le collectionneur

Jean-Paul St-Amour a conservé et collectionné son patrimoine familial en plus de se procurer divers objets dans la région d’Acton. Il est né et a grandi sur une ferme où il s’est éteint en 2001, laissant derrière lui une collection ethnologique constituée d’environ 1 500 objets de la fin du XIXe siècle et de la première partie du XXe siècle.

Source du texte : Suzanne Saint-Amour

Source de la photo : Collection St-Amour
Jean-Paul St-Amour, le collectionneur à qui nous devons d’avoir préservé tellement d’objets anciens.
 

La création de la Collection St-Amour

Nous devons cette collection à mon père, Jean-Paul St-Amour, qui a compris instinctivement le sens de l’histoire et l’importance de conserver ces objets de vie, témoins du passé. Ils portent l’usure et les marques du temps. Ils prennent leur sens historique et se transforment en objets pédagogiques qui racontent notre histoire.

Cette collection a la particularité de contenir les objets de vie d’une famille de cultivateurs. Mon arrière-grand-père Sinaï et mon grand-père Euclide Saint-Amour ont vécu sur la ferme où mon père et moi sommes nés. La conservation a été facilitée par la stabilité familiale.

Mes deux grands-pères (maternel et paternel) ont participé à la fondation de la paroisse de Sainte-Christine en 1886 où ils s’étaient déjà fixés.

Cette collection a comme caractéristique de ne contenir que des objets de vie. Ils sont usés, fatigués par le temps, ils portent la trace du travail et du labeur de cette vie rude de défricheurs et de bâtisseurs.

La vie était réglée par les travaux domestiques, le travail de la laine, la couture, la cuisine, le jardinage, les conserves, l’entretien des familles très nombreuses pour les femmes. Elle était guidée par les travaux saisonniers, les soins du troupeau et des animaux de la ferme, la coupe du bois de chauffage, les foins et les cultures pour les hommes.

L’argent était rare, leur vie était simple, mais ils ne manquaient de rien puisque la ferme produisait presque tout ce dont ils avaient besoin pour vivre.

C’est cette tranche d’histoire de 1850 à 1950 que nous visitons avec ces témoins d’une autre époque.

Source du texte : Suzanne Saint-Amour

Source de la photo : Collection St-Amour
Sinaï St-Amour et son épouse Délinas Verville sont les grands-parents de Jean-Paul St-Amour. Ils exploitaient une ferme à Sainte-Christine.
 

La création de la Collection St-Amour

C’est Jean-Paul St-Amour qui a noté, sur un vieux tableau noir, cette belle phrase de bienvenue à l’intention des visiteurs de la Collection St-Amour.

Source de la photo: Collection St-Amour.

La création de la Collection St-Amour

La Collection St-Amour a présenté, à compter de 2013, ses expositions et ses activités à la gare d’Acton Vale avant de déplacer, en juin 2015, ses activités dans le hangar à l’arrière du Magasin Général Upton en été et au Chalet des loisirs d’Upton en hiver. L’exposition Mémoire rurale, que l’on voit sur la photo, rendait hommage aux femmes qui ont bâti nos campagnes.

Source de la photo: Collection St-Amour.

La Collection St-Amour : mission et activités

La Collection St-Amour a pour objectif d’inventorier, de conserver, de mettre en valeur les antiquités, artefacts, instruments agricoles et outillage faisant partie de la Collection St-Amour ainsi que mettre en valeur, préserver et diffuser les savoir-faire s’y rattachant.

Pour atteindre ses objectifs et réaliser sa mission la Collection St-Amour offre des conférences mensuelles lors des 5 à 7 du patrimoine tous les premiers vendredis du mois à l’exception de janvier. Dans son volet Mémoires vivantes, elle recueille des témoignages vidéo d’aînés de la région et les présente sous forme de films thématiques; des expositions photographiques dont les aînés sont les vedettes sont aussi au programme. La collection organise aussi des expositions estivales dans le bâtiment à l’arrière du Magasin Général Upton et diverses activités culturelles. Son site Internet documente ces activités et présente les riches expositions virtuelles Notre vache à lait et Mémoires vivantes.

www.collectionstamour.com

Source du texte : Suzanne Saint-Amour

Source de la photo : Collection St-Amour
L’exposition Notre vache à lait, présentée à l’arrière du Magasin Général Upton en 2015 et en 2016, a permis aux connaisseurs de se remémorer l’époque où l’on trayait les vaches une par une, à la main, matin et soir et aux autres de découvrir comment on procédait autrefois. Cette exposition fait l’objet d’une exposition virtuelle sur le site de la Collection St-Amour à l’adresse : www.collectionstamour.com
 

La Collection St-Amour : mission et activités

Un 5 à 7 de la Collection St-Amour avec Margie Gillis à l’église anglicane St. Mark à Acton Vale en juillet 2015. Margie Gillis est la descendante du révérend Louis Campbell Würtele qui a officié pendant plus de 50 ans comme pasteur de la paroisse anglicane à Acton Vale.

Source de la photo: Collection St-Amour.

La Collection St-Amour : mission et activités

Source de la photo : Société d’histoire de la région d’Acton
Depuis quelques années, c’est le hangar à l’arrière du Magasin Général Upton qui accueille les expositions et les activés estivales de la Collection St-Amour.
 

La Collection St-Amour : mission et activités

Les 5 à 7 du patrimoine de la Collection St-Amour ont lieu le premier vendredi du mois. Les sujets les plus variés y sont présentés. En septembre 2015 Carmen Laplante, sœur Jeannine Doyon, sjsh, Jeannine Robichaud et sœur Noëlla Poudrette, sjsh, nous ont parlé de leur expérience comme enseignantes dans des écoles de rangs.

Source de la photo: Jonathan Laplante.
 

La Collection St-Amour : mission et activités

Le volet Mémoires vivantes présente des films tournés avec des aînés de la région et des expositions photographiques. La beauté, une exposition de photos de femmes centenaires réalisées par la photographe Arianne Clément. Mémoires vivantes est aussi présenté en exposition virtuelle sur place.

Source de la photo : Société d’histoire de la région d’Acton.

La Collection St-Amour : mission et activités

À l’été 2016 et à l’été 2017 la Collection St-Amour présente l’exposition Lemoyne et le hockey, exposition consacrée à la période bleu blanc rouge du peintre Serge Lemoyne, originaire d’Acton Vale.

Source de la photo: Collection St-Amour.
 



Extrait de
Circuit piétonnier d'Upton

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS