La famille Renault

Pierre-Ferdinand Renault

Arrivé à Saint-François-de-Beauce au printemps 1881, P.-F. Renault installe sur la rue Principale, une petite épicerie qui deviendra, au début des années 1900, le plus important magasin général de la Beauce.

De 1906 à 1908, P.-F. Renault est aussi maire de Beauceville, président de la compagnie du Téléphone Rural et de la Fonderie Michel Montreuil de Beauceville. Il habitait la maison maintenant situé au 702, boul. Renault, boulevard nommé en son honneur.

Source : Archives du Comité Culturel et Patrimonial de Beauceville (1912)


Magasin Renault

Le magasin Renault était situé à l’endroit où l'on retrouve aujourd’hui Place Beauceville (618, boul. Renault). Jusqu’à sa vente, en 1967, ce magasin était certainement l’endroit à visiter pour effectuer ses achats dans tous les départements: meubles, ferronneries, épicerie, lingerie pour la maison, matériaux de construction, manteaux de fourrure et même des voitures Ford!

Source : Archives du Comité Culturel et Patrimonial de Beauceville 


Débâcle au Magasin Renault

Suite au décès de P.-F. Renault en 1912, son fils Henri-René prend sa relève dans la gestion du magasin. En 1917, les dégâts causés par la débâcle le forcent à relocaliser le magasin sur la 2ième Avenue.

Source : Archives du Comité Culturel et Patrimonial de Beauceville (1918)


Jacques Renault

À partir de 1942, le petit-fils de P.-F. Renault, Jacques, présidera les destinées du renommé commerce; il sera lui aussi un maire de Beauceville très actif : instigateur de l’Hôpital Saint-Joseph de Beauceville,  de la surélévation du boulevard Renault en 1964 et et de l'inauguration du Centre Culturel en 1967.

La même année, l’entreprise Renault est vendue au Magasin Coop de Beauceville qui liquidera la compagnie en 1981 au profit de « Place Beauceville Inc. », centre commercial bâti en 1986.




Extrait de
Beauceville | Circuit patrimonial de la MRC Robert-Cliche

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS