Joseph-Télesphore Fortin

Joseph-Télesphore Fortin

Joseph-Télesphore Fortin (1855-1936), époux d’Eugénie Chamberland-Hudon, né à Baie-Saint-Paul et déménagé à Beauceville en septembre 1908, a habité, avec sa famille, la maison située sur la 9e avenue. Dès son arrivée, il fonde, sur la rive Est, le journal et l’imprimerie L’Éclaireur localisés, jusqu'en 1968, au coin de l’actuelle 107e Rue et 9e Avenue .

Source : L'Éclaireur-Progrès, novembre 1998, p.5


L'Éclaireur

Le premier numéro du journal sort le 1er octobre 1908; l’abonnement annuel coûte un dollar. Beauceville prendra rapidement le titre de ville de l’imprimerie en Beauce et de la plus importante entreprise du genre en milieu rural au Québec.

Source : Archives du Comité Culturel et Patrimonial de Beauceville


Joseph-Édouard Fortin

Le fils du fondateur, l’avocat Joseph-Edouard Fortin sera le premier rédacteur en chef du journal de 1908 à 1937, maire de Beauceville de 1922 à 1924, député provincial de Beauce de 1929 à 1935 et régistrateur de Beauce de 1935 à 1949.  Son nom sera donné au pont de Beauceville érigé en 1935 puis détruit en 1980.

Source : Archives du Comité Culturel et Patrimonial de Beauceville




Extrait de
Beauceville | Circuit patrimonial de la MRC Robert-Cliche

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS