Les Rapides-du-Diable

Les Rapides-du-Diable

Les Rapides-du-Diable, s'étendant sur près de 1 km, occupent un coude profondément encaissé de la rivière Chaudière, immédiatement en amont de Beauceville. Des bancs de roches dures, plus résistantes à l'érosion, ont été mis en valeur et expliquent le verrou glaciaire qu'on y observe. Visite libre

La légende s'est depuis longtemps emparée du thème de ces rapides.

Source : Ville de Beauceville (2015)


Benedict Arnold

Le nom de ce parc vient d'une légende voulant que le trésor de l'armée américaine de Benedict Arnold fut perdu, en 1775, et qu'il serait maintenant gardé par le Diable lui-même!

Source : Henry Bryan Hall, Sr. [Public domain], via Wikimedia Commons 


Les Rapides du Diable dans la Brume


Innondations Beauceville 2014


Bénédict Arnold




Extrait de
Beauceville | Circuit patrimonial de la MRC Robert-Cliche

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS