La rivière Chaudière

Les inondations de la rivière

Reconnue pour ses inondations spectaculaires, la Chaudière demeure indomptable lors de fortes pluies. Située dans la vallée, la rivière capte les eaux des terres qui la bordent. La topographie variable de la région et les nombreux méandres de la rivière rendent difficile l’écoulement des eaux. Lors de la fonte printanière, la rivière se libère plus rapidement au sud de ses glaces. l’écoulement des eaux vers le nord est parfois obstrué par de nombreux embâcles.

À Saint-Joseph-de-Beauce, les bords de la rivière Chaudière s’affaissent et les hauteurs s’éloignent pour former de beaux grands fonds. Le creux de la vallée, s’appuie sur des coteaux harmonieux et en partie couronnés d’érablières.

D’abord nommée Méchatigan, signifiant rivière ombreuse, la Chaudière sert de voie de communication et d’axe initial de peuplement. Les chemins royaux en bordure de la rivière avec leurs maisons de ferme ne sont à l'époque que des rangs de colonisation. Au fil des années, les propriétés gagnent le pied des coteaux, forcées en raison des crues printanières de fuir les rives. La Chaudière ayant emporté de nombreuses maisons, on ferme progressivement les chemins royaux  qui le seront de façon définitive en 1922. Devant les dommages causés par les sautes d’humeur de la rivière, la population fait preuve d’entraide et développe l’esprit d’initiative. Les corvées témoignent de cette solidarité et de l’identité beauceronne.

Les inondations

Imprévisible et sinueuse, la rivière Chaudière prend sa source au sud, dans le lac Mégantic, et coule vers le nord, pour se jeter dans le fleuve Saint-Laurent, aux les chutes de la Chaudière, à proximité des ponts de Québec. Longue de quelques 185 kilomètres, et de largeur variant entre 1 et 200 mètres, la rivière Chaudière draine 5000 km2 de terres beauceronnes. Elle est alimentée par une vingtaine de lacs et de rivières. À Saint-Joseph-de-Beauce, trois rivières viennent s’y déverser : Calway, des Fermes et Saint-Joseph.

De sa source au lac Mégantic, les premiers 85 kilomètres ont la plus forte dénivellation. Son lit est encombré de hauts fonds et le courant est rapide. De Saint-Georges à Sainte-Marie, sur une distance de 80 kilomètres, la rivière est relativement large et profonde. Les derniers 20 kilomètres présentent des affleurements rocheux.

Photo: L’inondation de l’été de 1917

Source: PR86 Album Saint-Joseph Collection, Monsieur et Madame Loui


L'inondation majeure de 1936

Rue Martel 

Source: Musée Marius-Barbeau


Inondation de 2014

Pour les citoyens de la rue Martel, l'utilisation de la chaloupe est le moyen de transport adéquat en cette inondation majeure.

Source: Ville Saint-Joseph-de-Beauce


Survol des inondations en 2014


Le métier de coupeur de glace


Merci

Merci d’avoir découvert la municipalité de Saint-Joseph-de-Beauce en notre compagnie! 

Vous êtes maintenant invités à parcourir le circuit patrimonial de la municipalité voisine, Saint-Séverin!

Ce projet a été réalisé dans le cadre d'une entente de développement culturel. 
 




Extrait de
Saint-Joseph-de-Beauce | Circuit de la MRC Robert-Cliche

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS