Maisons McKenna et Lefebvre

340 et 341, rue de la Cour


340, rue de la Cour - Maison McKenna

Waterloo est située au cœur d’une région agricole où la commercialisation de l’élevage a permis à plusieurs cultivateurs de s’enrichir. Une fois leur carrière agricole terminée, certains d’entre eux, comme Stephen McKenna, décident de venir finir leurs jours à Waterloo. La maison que ce dernier fait construire dans la rue de Cour est suffisamment somptueuse pour attirer l’attention de Charles H. Parmelee, directeur de journaux et futur député libéral fédéral de Shefford, qui l’acquiert en 1891.  

*La Maison Lefebvre se trouve directement en face de celle-ci, de l'autre côté de la rue

341, rue de la Cour - Maison Lefebvre

De 1887 à 1922, l’histoire de cette résidence raconte comment les gens vivaient et se transmettaient leurs avoirs familiaux, quand aucun filet social ne les protégeait des coups durs de la vie. Après une courte résidence de trois ans dans sa nouvelle maison, Joseph H. Lefebvre y installe sa mère, assurant à cette dernière une fin de vie paisible. Lorsque cette dernière meurt, en 1902, elle cède à son tour la propriété à sa fille Anna, sous condition qu’elle garde sa tante ainsi que son frère, un veuf avec trois enfants. À cette solidarité familiale inter générationnelle, courante à l’époque, s’est substitué depuis l’État providence…pour le meilleur et pour le pire.




*Continuez votre parcours jusqu'au coin des rues St-Joseph et de la Cour, afin de découvrir la Maison Malboeuf.



Extrait de
Waterloo - Sur les traces de nos fondateurs

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS