Vieux centre-ville

Vieux centre-ville


Coin Allen-Foster

Ezekiel Lewis, le premier habitant de Waterloo, s’installe en 1793. La décharge du lac, qui ne porte pas encore officiellement de nom, s’avère l’endroit idéal pour construire un barrage et un moulin à scie rudimentaires. C’est ainsi que naît Waterloo, au coin des rues Allen et Foster. Par la suite, plusieurs autres industries et commerces s’installeront au même endroit ou à proximité — moulins à vapeur, fonderie, atelier mécanique, magasin général, hôtel et commerces divers —, faisant de ce carrefour le berceau de Waterloo.   

7, rue Allen - Maison Allen

Si Hezekiah Robinson peut prétendre au titre de père du commerce waterlois, c’est à Charles Allen que, sans conteste, revient le titre de père de l’industrie. En 1835, il en fallait de l’audace pour établir une fonderie dans un village aussi éloigné des sources de minerai de fer et de charbon. Installée dans la rue de la Fonderie (Allen), l’entreprise rassemble plusieurs bâtiments et fabrique une large gamme de produits. Certains sont destinés aux ménages, comme les poêles à bois et objets métalliques d’usage courant, d’autres aux cultivateurs, comme les charrues, herses, fourches et râteaux à foin et d’autres encore aux industries, moulins à écorce pour les tanneries, roues à eau pour les moulins à scie et bassins pour les fromageries. Bref, la fonderie waterloise est un des rouages essentiels du développement économique régional.  



Extrait de
Waterloo - Sur les traces de nos fondateurs

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS