Conrad City

Colonel Conrad

Après la tombée de la fièvre de Ruée vers l’or du Klondike, un entrepreneur américain fortuné a redonné espoir à l’esprit optimiste des prospecteurs. John Conrad est arrivé au Yukon avec un million de dollars (environ 23,5 millions aujourd’hui) et de grands projets pour une mine d’argent au bord du lac Tagish.

Comme tout bon entrepreneur, il a baptisé un village en son nom, et pendant un temps, Conrad avait le potentiel de remplacer Dawson City en tant que capitale du territoire.

Avant d’arriver au Yukon, M. Conrad avait amassé une fortune dans le Montana où il était dans les affaires (ranch, immobilier, banque, transport, mines) avec deux de ses dix-sept frères et sœurs. Mais la récession économique de 1893 l’a frappé durement et il a pris la route pour l’Alaska, où il a profité de plusieurs découvertes d’or à travers l’État.

Au moment où de l’argent avait été découvert vers Carcross, il avait amassé suffisamment de fonds non seulement pour investir dans le site, mais pour financer toute une mine.

Photo : Conrad City
Crédit photo : Groupe Hougen

Mines Venus, Montana et Big Thing

La découverte d’argent sur le versant est du mont Montana a entraîné une ruée en 1904. John Conrad a acquis les droits des concessions et a construit un réseau important de sentiers, de tramways et de chemins à wagons pour extraire le minerai précieux de la montagne et le déplacer. Les promesses de richesses du village de Conrad ont attiré des milliers de personnes sur les rives du bras Windy du lac Tagish.

Mais l’accès difficile aux mines a nécessité d’importants investissements. M. Conrad a acquis un tramway de 80 000 $ à Seattle, une fortune pour l’époque. Le tramway — dont on peut encore apercevoir les traces aujourd’hui — s’élevait à 1 km au-dessus du lac Tagish, puis s’étendait sur 7,5 km sur le mont Montana pour transporter le minerai de la mine jusqu’au bord du lac. À l’époque, c’était le tramway le plus long du monde.

Lorsque le tramway a été installé, les hommes de Conrad ont commencé à travailler dans les trois mines : Venus, Montana et Big Thing.

Photo : La mine Vénus
Crédit photo : Groupe Hougen

Conrad City

La saison suivante, M. Conrad employait plus de 500 hommes et Conrad City était une communauté animée, avec six hôtels, des magasins et un accès régulier à Carcross par bateau à aubes. En 1909, Conrad City abritait 3 000 habitants.

Mais le succès de M. Conrad n’a pas persisté. Le minerai extrait du mont Montana s’avérait de qualité inégale, et M. Conrad a intenté un procès à la White Pass & Yukon Route qui lui faisait payer cinq fois plus cher que n’importe quel service de fret sur le continent. La bataille a duré des années et M. Conrad l’a perdue.

Avec les problèmes financiers de la mine et le prix de l’argent en déclin, M. Conrad a quitté le Yukon en 1912. Une grande partie des infrastructures ont été déplacées à Carcross qui était en reconstruction après un important incendie en 1909.

Photo : Des hommes au Vancouver Hotel à Conrad City, en 1905.
Crédit photo : Archives du Yukon, Fonds Jack Stewart, 95/98 # 7

Camping territorial Conrad

Le dernier-né des 53 campings territoriaux a ouvert ses portes en 2016, à côté du site historique de l’ancien village de Conrad City, au bord du bras Windy du lac Tagish.

Les campings territoriaux sont répartis à travers tout le territoire dans des sites naturels exceptionnels. Ils sont ouverts de fin mai à fin septembre. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Parcs Yukon au 867 667-5648 ou les centres d’information touristique du Yukon.

Photo : Bord du lac Tagish
Crédit photo : Gouvernement du Yukon

En route pour Skagway

Si vous poursuivez votre chemin en direction du sud, vous arriverez au poste frontalier du Canada dans 53 km, puis à Skagway, en Alaska, dans 88 km.

Bonne route!

Photo : Célébrations du 4 juillet, Skagway
Crédit photo : Library of Congress Prints and Photographs Division Washington, D.C. LC-USZ62-69432, photographe Frank George Carpenter, 1855–1924.



Extrait de
Les aventuriers des lacs du sud

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS