Rues Merry et Saint-Patrice

Pont de bois de la rue Merry


Premier pont de fer

Pont en fer enjambant la rivière Magog en 1925.

Rue Saint-Patrice

La rue Saint-Patrice porte deux autres noms avant d’adopter officiellement cet odonyme du nom du patron de la paroisse. Sur le plan d’arpentage de 1865, la rue prend son point de départ au coin de la rue Sherbrooke. Elle est appelée rue Goff, du nom d’un propriétaire de terrains en bordure de la rue Sherbrooke.

Quatre ans plus tard, Alvin Head Moore est engagé par la municipalité de canton avec le mandat de tracer le prolongement de la rue Goff jusqu’au chemin de Montréal, l’actuelle rue Merry.

Plus tard, le prolongement de la rue Goff se fait sur les terrains de Goff pour les besoins d’une nouvelle route qui mène à Sainte-Catherine-de-Hatley.

Au même moment, le tronçon de la rue situé à l’endroit où nous nous trouvons est élargi avec comme objectif d’en faire un centre urbain et un site propice aux processions religieuses.

Un autre plan cadastral, celui de 1894, retient l’odonyme de Pearl. Et, comme vous le savez déjà, c’est le nom du patron de la nouvelle église qui vient tout juste d’être érigée qui donne son nom définitif à la rue en 1896. 



Extrait de
Circuit du Vieux Magog

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS