Le secteur institutionnel

Églises chrétiennes

L'église baptiste évangélique du Saguenay (anciennement appelée Arvida First United Church) et le Centre évangélique de Jonquière (anciennement l'église anglicane St. George the Martyr) furent construits en 1949.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price.

Coulée des écoles

La coulée des écoles.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price.

L'école Saint-Joseph

L'école Saint-Joseph, première école catholique d'Arvida. Elle était située au coin de la rue School (aujourd'hui Édison) et Davy.  Elle fut détruite dans les années 1970.

Source: Commission scolaire de la Jonquière. 

L'école Sainte-Thérèse

L'école Sainte-Thérèse, construite selon les plans d’Ernest Isbell Barott et placée sous la direction des Soeurs du Bon-Conseil.

Source: Commission scolaire de la Jonquière.

La construction de l'école Sainte-Thérèse

La construction de l'école Sainte-Thérèse en 1936.

Source: Commission scolaire de la Jonquière.

Finissantes de l'école Sainte-Thérèse

Les finissantes de l'école Sainte-Thérèse, pour les années 1958, 1959, 1960 et 1962.

Source: Commission scolaire de la Jonquière.

L'école Saint-Patrick

L’école Saint-Patrick en 1946.

Source: Commission scolaire de la Jonquière.

L'école Notre-Dame-du-Sourire

L'école Notre-Dame-du-Sourire, construite en 1951.

Source: Société historique du Saguenay. P2-S7-P04663-1.

La première école protestante

La maison qui fit office de première école protestante à Arvida.

Source: Société historique du Saguenay. P2-S7-P06496-1.

L'école protestante d'Arvida

L'Arvida Intermediate School, construite dès juillet 1927.

Source: Rio Tinto.

L'école protestante

Les élèves de l'école protestante en 1927.

Source: Le Lingot, 12 juin 1952, p. 2.

L'Arvida High School

L'Arvida High School en 1950.

Source: Société historique du Saguenay. P2-S7-P02661-1.

École régionale Riverside

Au centre, se distingue par son toit à quatre versants, la première école protestante. Construite par l'Aluminum Company of Canada en 1927, le bâtiment a été plusieurs fois agrandi et modifié avec les années. Le bâtiment est aujourd'hui occupé par l'école régionale Riverside.

Source : Centre d'histoire Sir Willaim Price.

Le secteur institutionnel

Le secteur institutionnel est une concentration de bâtiments scolaires et de lieux de culte située en bordure d’un petit ravin. Le site comprend cinq écoles érigées entre 1927 et 1962 ainsi que deux églises : la First United Church et l’église St. George the Martyr. À Arvida, l’éducation constitue une priorité pour les dirigeants. Les premières classes ont d’abord lieu dans des maisons. Puis, rapidement, la compagnie voit à la construction de deux écoles : une pour les catholiques et l’autre pour les protestants.

Dirigée par les Sœurs du Bon-Conseil, l’école Saint-Joseph accueille les élèves francophones et anglophones de confession catholique dès le 16 novembre 1927. En 1936, l’éducation des garçons est confiée aux Frères de l’Instruction chrétienne, qui s’installent à l’école Saint-Joseph. Les filles, quant à elles, sont transférées dans un nouveau bâtiment : l’école Sainte-Thérèse, construite selon les plans d’Ernest Isbell Barott. La direction est confiée aux Sœurs du Bon-Conseil, qui résident au troisième étage du bâtiment. Ces dernières y assurent l’enseignement de la première à la onzième année ainsi que les cours commercial et d’arts domestiques. Les locaux sont partagés avec la communauté catholique anglophone, jusqu’à l’ouverture de sa propre école en 1942. Cette dernière est construite par la firme Fetherstonhaugh, Durnford and Bolton. La Seconde Guerre mondiale amène un grand nombre de personnes à Arvida. Afin d’accueillir l’ensemble des enfants de la ville, la commission scolaire d'Arvida utilise divers bâtiments et maisons. Plusieurs écoles sont construites par la suite. C’est dans ce contexte que l’école Notre-Dame-du Sourire est érigée à partir du 15 août 1951, d’après les plans de Léonce Desgagné et de Paul-Marie Côté.

Le 21 juillet 1927 débute la construction de l’école protestante, qui accueille les élèves dès le 12 décembre. L’école est connue sous le nom d’« Arvida Intermediate School ». Ce sont des laïcs qui y enseignent de la première à la neuvième année. En 1943, l’école est élevée au statut d’école secondaire et devient connue sous le nom d’« Arvida High School ». À partir de ce moment, le personnel, plus nombreux, offre un plus grand nombre de cours. Dans les années 1960, la population anglaise de la région commence à décliner. Dans le but de consolider les effectifs scolaires anglo-protestants, la municipalité scolaire de Saguenay Valley est créée. En juin 1962, la construction d’un nouveau bâtiment débute : la Saguenay Valley High School, réalisée par Jacques Coutu. Rapidement, l’école accueille les élèves d’Arvida, de Chicoutimi, de Chicoutimi-Nord, de Jonquière, de Kénogami, mais aussi de Riverbend, d’Isle-Maligne et d’Alma. Dans les années 1970, Arvida est considérée comme un centre régional des services éducatifs de langue anglaise.



Extrait de
Arvida, Cité de l'aluminium

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS