Saguenay Inn et Britanny Row

Le Saguenay Inn

Le Saguenay Inn (aujourd'hui appelé Manoir du Saguenay) est reconnu comme l'un des exemples les plus achevés de l’architecture régionaliste.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price. C0-004.

La tourelle d'entrée

La tourelle d'entrée du Saguenay Inn. Cet élément d'architecture était populaire à l’époque de sa construction.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price. C0-008.

Le salon du Saguenay Inn

Le salon du Saguenay Inn.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price. C0-005.

Le restaurant du Saguenay Inn

Le restaurant du Saguenay Inn.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price. C0-006.

Serre du Saguenay Inn

Serre du Saguenay Inn.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price. Fonds Gil Lemieux.

Le Britanny Row

Le Britanny Row.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price. C0-027.

Manoir du Saguenay

Le manoir du Saguenay aujourd'hui.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price.

Britanny Row

Les appartements Britanny Row aujourd'hui.

Source: Centre d'histoire Sir-William-Price.

Le Saguenay Inn et le Britanny Row

Œuvre des architectes Harold Lea Fetherstonhaugh et Alexander Durnford, le Saguenay Inn est construit en 1939-1940 pour accueillir le personnel célibataire et les invités de la compagnie qui affluent dans la ville aluminière pendant la Seconde Guerre mondiale. Le bâtiment sert également de centre récréatif. Ainsi, au sous-sol, se trouvent des locaux pour le club de golf et de ski, des salles de billard et une salle de tennis sur table.

La diminution du nombre de résidents dans les années 1950 incite Alcan à effectuer des modifications au bâtiment et à le mettre à la disposition de toute la population. En 1962, le Saguenay Inn prend le nom de Manoir du Saguenay. Plusieurs personnalités y sont accueillies, dont Robert Bourassa, Gilbert Bécaud, Maurice Chevalier, Charles Aznavour, la reine Élisabeth II et le prince Philip. En 1985, le Manoir du Saguenay ferme pour quelques années. Il ouvre à nouveau en février 1990. Il est depuis utilisé comme centre de formation et de réunion pour les employés de la compagnie.

Inspiré de l’architecture traditionnelle, le Manoir du Saguenay constitue un des exemples les plus achevés de l’architecture régionaliste. Son architecture évoque l’idée d’une ancienne ferme seigneuriale agrandie et modernisée au fil du temps. En plus de l’usage de l’aluminium dans ses détails architecturaux, le Manoir du Saguenay reprend un attribut populaire à l’époque de sa construction, soit la tourelle d’escalier marquant l’entrée. Cet élément rappelle la tour du château Ramezay à Montréal ou encore celle du manoir de Jacques Cartier à Saint-Malo.

En face du Manoir du Saguenay se dressent les appartements Britanny Row. Le bâtiment évoque les écuries d’un manoir où les stalles des chevaux seraient au rez-de-chaussée et les logements des palefreniers se trouveraient à l'étage. Bien que l’édifice résidentiel ait été vendu par Rio Tinto Alcan en 2013, il conserve sa vocation première puisque le bâtiment abrite toujours dix-sept logements.

Manoir du Saguenay 360º




Extrait de
Arvida, Cité de l'aluminium

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS