L'église, ses trésors, ses œuvres

Le maître-autel

De style néo-classique, ce maître autel en bronze est unique en son genre au Québec. C'est un meuble d'une finesse particulièrement remarquable pour ses ciselures et ses moulages. Il a été fabriqué par la maison Poussielgue-Russand.

Un lieu de culte magnifique

Dès que nous entrons dans cette église, nous y découvrons un magnifique lieu de culte de 161 pieds de long sur 62 pieds de large, divisé en 3 nefs plutôt gracieuses. Son style s'inscrit dans l'architecture néo-classique, il  est l’œuvre de Victor Bourgeau. Celui-ci s'est inspiré de l'architecture néo-classique anglaise du 18e siècle et en particulier de l'église anglicane Saint Martin in the Field de Londres.

Les vitraux

Les vitraux ont été fabriqués par la maison John Charles Spence de Montréal. Deux thèmes y figurent: Le vitrail de droite illustre la naissance de la Vierge et celui de gauche illustre l'Annonciation. Ils ont élé installés ici en 1865.

Les statues dans le chœur

Les statues de plâtre sont l’œuvre de Tomasso Carli. Elles ont été réalisées en 1867. Pour l'époque, c'est un ensemble important. Ce sont des notables de la paroisse qui l'ont financé.

Vue générale de la nef

La nef centrale comprend plusieurs éléments intéressants, dont plusieurs œuvres d'art d'artistes de chez nous.

Chandelier pascal

Le chandelier pascal est une œuvre de Joseph Goyet. Son ornementation est un beau mélange stylistique qui tient à la fois du classicisme, par son gabarit et ses motifs linéaires, que du baroque, en considérant son foisonnement d'éléments décoratifs constitués de végétaux et d'entrelacs.

La Chaire

La chaire a été réalisée selon les dessins de Victor Bourgeau. C'est une pièce qui attire notre attention avec son abat-voix. Les statuettes qui ornent la cuve de la chaire ont été produites par François-Xavier Berlinguet.

Le Chemin de Croix

Fabriqué par la maison Thomas Carli, ce chemin de croix en plâtre fut mis en place en 1896. En 1945, la polychromie lui confère sa coloration actuelle.

Banc du connétable

Le connétable, appelé aussi agent de la paix, était un monsieur qui s'asseyait à l'arrière de l'église, sur un banc surélevé et qui surveillait les gens pour qu'ils aient une bonne conduite. On le reconnaissait à son chapeau, un tricorne bordé d'un galon doré, argenté ou de couleur voyante, qui s'agençait à sa longue redingote de lainage noir. Ce banc fut construit vers 1865-1866, en bouleau jaune teint et verni.

Orgue

L'orgue a été acheté en 1952 de la maison Casavant Frères de Saint-Hyacinthe. Portant le numéro d'opus 2152, l'orgue consiste en un instrument à traction électropneumatique de 16 jeux répartis sur deux claviers et un pédalier.

Extrait de
Les 350 ans d'une paroisse d'exception

Les 350 ans d'une paroisse d'exception image circuit

Présenté par : Ville de La Prairie

Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.