Porte Saint-Vincent et château

Voyez le circuit Saint-Malo, au rythme de l'océan via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Entrée de la cité - Porte Saint-Vincent avant la guerre


La cité des grandes marées

Deux fois par jour, à marée haute, les Maloins sont coupés du continent.

Le château

À quelques mètres de la porte Saint-Vincent se trouve le château de Saint-Malo, dont la construction s'est échelonnée entre le XVe siècle et le XVIIIe siècle.

Vue vers le château

Vue vers le château depuis les remparts de la ville: on aperçoit la tour Quic-en-Groigne (à gauche) et la tour Générale, avec en arrière-plan les tours de guet du Grand Donjon, où flotte le drapeau de la ville.

Tour du château

Le château a la particularité d'être détaché des remparts de la cité. De fait, il a été construit par les ducs de Bretagne pour assurer leur tutelle sur celle-ci.

Porte Saint-Vincent en 1944

Une grande partie de la cité de Saint-Malo a été détruite lors des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. 

Guerre et destruction...

Une vue plus large du même secteur bombardé lors de la Seconde Guerre.

La reconstruction

Des travaux majeurs visant à reconstruire la cité de Saint-Malo ont commencé dès le lendemain de sa libération. 

Vue du large

En 1858, le roi Napoléon III se laissa convaincre par l'abbé Huchet de financer l'ajout d'une grande flèche de style breton à la cathédrale. Cette flèche emblématique surplombera fièrement la cité. Elle sera bombardée lors de la Seconde Guerre, puis reconstruite. 

La cathédrale Saint-Vincent

Il s'agit d'une ancienne catthédrale catholique romaine dédiée à Saint Vincent de Saragosse. Le site a été le siège de l'évêché de Saint-Malo à compter de l'an 1146.  

La cathédrale Saint-Vincent

L'architecture de la cathédrale offre un mélange de styles roman et gothique. C'est un lieu classé monument historique de France.

Les remparts

Les remparts qui ceinturent Saint-Malo ont élé construits à partir du XIIe siècle sous ordonnance de l’évêque d’Aleth. Ces remparts ont été modifiés, voire aussi remplacés entre 1708 et 1742, afin d'agrandir la cité. Ils ont été construits afin de fortifier la ville et pour la protéger des vagues et tempêtes.