Fort National de Saint-Malo

Voyez le circuit Saint-Malo, au rythme de l'océan via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Le Fort National... à marée haute


Le Fort National

La construction du fort s'est effectuée entre 1689 et1693 sur le roc d'un immense rocher. Ce fort n'a sera jamais pris de son histoire, mis à part durant la Seconde Guerre mondiale, période où les Allemands l'ont utilisé pour emprisonner plus de 300 Malouins et étrangers. 

Le Corsaire Sulcouf

L'histoire raconte que le corsaire Robert Surcouf élimina 11 de ses adversaires sur la pelouse du Fort National. Il trancha ensuite la main du 12e en lui déclarant "Je vous épargne monsieur, car il me faut un témoin!". 

Surcouf était connu en tant que maître du harcèlement des marines marchandes et militaires britanniques, non seulement sur les mers de l'Europe, mais aussi sur celles de l'Inde. Enfant, ses parents le destinaient à la prêtrise. Mais, en 1787, il fugua après avoir mordu le mollet du prêtre qui tentait de le retenir. Il devint plus tard l'un des plus riches et puissants armateurs de Saint-Malo, possédant d'ailleurs 800 hectares de terrain. Afin de souligner ses accomplisements, et selon les habitudes de l'époque, on le nomma membre de la Légion d'honneur le 14 juin 1804.