Érable Rouge

Mélissa Pépin - ambassadrice passionnée


Bienvenue à Saint-Valère

Situé à proximité des principaux axes routiers de la région, Saint-Valère est reconnue pour ses terres fertiles et son paysage rural.

Érigée sur le canton de Bulstrode, les premières industries de cette municipalité furent en lien avec la vente du "sâle" ou potasse. L'industrie de la transformation du bois et une tannerie ont aussi marqué l'histoire collective.

Nommée en l'honneur de Valère Guillet, l'un des commissaires municipaux ayant travaillé activement pour obtenir le statut de la municipalité, Saint-Valère compte aujourd'hui 1 350 habitants.

Le 3 324, route 161, Saint-Valère

Sur la route 161, à quelques minutes de la jonction de l'autoroute 20, vous trouverez l'Érable Rouge. Vous ne pourrez manquer l'imposant bâtiment de l'érablière au toit de couleur rouge. 

Bienvenue à l'Érable Rouge!

Issue d'une famille de 5 enfants, Mélissa Fleury est devenue acéricultrice et propriétaire unique de l'Érable Rouge en 2009. Elle poursuit son rêve de faire revivre le temps des sucres d'antan aux familles actuelles.

Les parents de Mélissa ont toujours eu des fermes et une cabane à sucre situées non loin du site de l'Érable Rouge. Dès son jeune âge, elle a appris à travailler la terre et à transformer l'eau d'érable. Toujours en quête de nouveautés et d'occasions pour faire rayonner son érablière au fil des saisons, Mélissa a développé une safranière ainsi que des sentiers de patinage. 

L'érablière est donc ouverte dès l'automne pour une visite de la safranière et la cueillette de citrouilles. En hiver, les visiteurs peuvent découvrir l'érablière sous la neige, en sillonnant, patins aux pieds, les sentiers glacés servant à la cueillette de l'eau d'érable. Quant au printemps, on s'en doute, c'est la folie du temps des sucres!

Une érablière traditionnelle

Dès l'achat de l'Érable Rouge, Mélissa a choisi de ne rien changer aux méthodes traditionnelles de récolte de l'eau d'érable. Il s’agit d’une érablière entaillée à 100 % à la chaudière.  

Cette façon de faire comprend toutefois son lot de défis, puisqu’elle permet de récolter beaucoup moins d'eau d'érable que les systèmes de tubulures modernes. Le travail manuel est la fois plus exigeant et moins productif. Malgré tout, c’est ce qui rend l’expérience des plus authentiques.

Actuellement, l’Érable Rouge compte environ 2 500 entailles, mais son potentiel est bien plus élevé. 

Sur la photo, le frère de Mélissa apporte son aide pour entailler les érables. Dès que la température le permet, il parcourt l’érablière d’arbre en arbre, raquettes aux pieds, pour installer les chaudières.

Des repas comme dans l'temps

Le temps des sucres à l'Érable Rouge, c'est plus de 300 personnes servies à chaque tablée.

Dans une ambiance chaleureuse et musicale, les visiteurs pourront partager les différents mets typiques de la cabane à sucre. Vous êtes intolérant au gluten ou végétarien, l'Érable Rouge propose des menus différents sur réservation.

La fameuse tarte au sirop d'érable

Vous voulez découvrir les gourmandises de l'Érable Rouge? Mélissa fabrique au cours de l'année différents produits pour mettre en valeur les cultures de l'érablière. 

Durant le temps des sucres : goûtez à la savoureuse tarte au sirop d'érable. À ne pas confondre avec la traditionnelle tarte au sucre. Celle-ci est bien au sirop! 

Durant la saison de patinage : Mélissa a concocté une excellente tarte au chocolat. Gageons que vous allez devoir retourner patiner! Durant cette période, vous pouvez aussi savourer de la tire d'érable et de la soupe aux pois. 

Dans la boutique, vous aurez la chance de vous procurer du safran et des produits de l'érable. 

La tire sur la neige

Véritable tradition dans les cabanes à sucre, la partie de tire sur la neige est une spécialité québécoise incontournable.

La tire d’érable est faite à base de sirop d'érable chauffé à 113,5 degrés celcius. À cette température, la consistance du sirop augmente. 

La tire chaude est déposée directement sur une table remplie de neige propre et compactée. La tire refroidie et se fige, enfin prête pour être dégustée.
Selon les traditions, les visiteurs se servent de la traditionnelle palette ou d'un bâton de bois pour prendre la tire d'érable sur la neige. 

Balade en carriole tirée par des chevaux

Pour agrémenter la visite durant le temps des sucres, une promenade en carriole tirée par des chevaux permet aux visiteurs de découvrir l'érablière.

Rendez-vous également à la petite ferme pour y découvrir d’autres animaux. 

La safranière de l'Érable Rouge

La safranière de l'érablière a vu le jour en 2016. À la suite d'un reportage sur cette culture, Mélissa a décidé de développer une safranière sur les terres cultivables de l'érablière. 

En 2017, la safranière comptait 10 000 plants. Pour ceux qui souhaitent en apprendre plus sur cette culture, la safranière peut être visitée sur rendez-vous en octobre, mois de la floraison et de la récolte. Au moment où les couleurs des érables rouges seront à leur apogée, vous aurez ainsi accès aux champs de safran. 

La visite tarifiée comprend une boisson chaude safranée et une collation safranée.

Bonne visite

Pour des informations supplémentaires sur l'érablière, la safranière, la récolte de citrouille ou les sentiers glacés de patinage, visitez le site Web Érable Rouge.



Extrait de
Vitrine gourmande Centre-du-Québec | Goûtez-y!

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS