Autel de la Sainte-Famille

Autel de la Sainte-Famille

La dévotion à la sainte Famille remonte aux premiers temps de la colonie, à Québec.

L'autel de la Sainte-Famille est l'œuvre de Thomas Baillairgé. Il a été démonté et transporté dans la sacristie le 21 décembre 1922 en prévision de la fête de Noël. Ces circonstances ont fait en sorte que le retable a pu échapper de justesse à l'incendie survenu le lendemain.

Le tombeau de l'autel

Les lettres « JMJ » sur le tombeau de l'autel désignent Jésus, Marie et Joseph.

Le tabernacle

Sauvé de l'incendie du 22 décembre 1922, ce tabernacle est l'œuvre de l'architecte Thomas Baillairgé et du maître menuisier Pierre Émond. Il date de 1827.

Repos de la Sainte Famille en Égypte

Le tableau au-dessus de l'autel représente Jésus, Marie et Joseph, en Égypte. Il représente aussi la Trinité (Dieu Père, Fils et Saint-Esprit). Il a été peint par Alma Aubin en 1926, d'après l'œuvre originale de Van Loo, un peintre français réputé. 

L'artiste peintre Alma Aubin (1885-1967) était connue sous le nom de sœur Marie de Saint-Aubin, Sœur du Bon-Pasteur de Québec. L'œuvre mesure 250 cm de hauteur par 190 cm de largeur, excluant le cadre.

La lampe

La lampe suspendue dans la chapelle Sainte-Famille – que la tradition populaire attribue à la générosité de Louis XIV – a été exécutée par l’orfèvre Jean-Baptiste Loir, à Paris, entre 1697 et 1703. Cette pièce date de l'époque du Roi-Soleil. Comme plusieurs autres pièces d’orfèvrerie, elle a survécu aux bombardements et à l’incendie de 1922.

La balustrade

La table de communion date de 1924. Elle sert de séparation entre le chœur et la partie de la nef réservée aux fidèles. Cette réalisation est attribuée à Raoul Chênevert et à Maxime Roisin. Ceux-ci se seraient inspirés d'une œuvre semblable qu'on peut voir dans la chapelle de Louis XIV à Versailles. Les matériaux utilisés sont la pierre, le marbre, le métal et le bois, lequel a été minutieusement sculpté à la main, puis verni.

À propos de l'autel Sainte-Famille

François de Laval a grandement favorisé le culte de la Sainte Famille. Le 14 mars 1665, il autorise la fondation à Québec de la Confrérie de la Sainte-Famille, association de fidèles qui existe encore à Notre-Dame de Québec. Il institue aussi, dans son diocèse, une fête liturgique de la saint Famille célébrée au mois de mars de chaque année. La fête liturgique de la Sainte-Famille est reconnue par l’Église universelle en 1893. De nos jours, cette fête est célébrée le dimanche qui suit la fête de Noël.



Extrait de
Guide de la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS