Prison abandonnée de Petit-Canal

Vestiges de l'esclavage

Petit-Canal est le lieu d'arrivée des négriers, ces navires qui transportaient jadis des esclaves « kidnappés » en Afrique dans le contexte du commerce triangulaire. L'ancienne prison d'esclaves sur cette photo est abandonnée et vous vous y aventurerez à vos propres risques, ceci selon votre bon jugement. Elle se situe à environ 150 mètres des Marches des esclaves (du côté gauche si on est face aux marches).

Marches des esclaves

Un escalier de 49 marches en pierre mène à la place de l'église, là où avait lieu la vente des esclaves, suivant leur descente des bateaux. Ceux qui n’étaient pas mort pendant la traversée, soit de maladie, soit d’épuisement, étaient emmenés, entravés et enchaînés jusqu’au lieu de vente, tandis que les récalcitrants étaient enfermés dans la prison.

Ces divers vestiges sont forts symboliques historiquement, mais peu mis en valeur en Guadeloupe. Seul un panneau explicatif en haut des marches des esclaves donne un peu d'information.

Vous risquez d'être submergé par l'émotion en marchant à cet endroit. Certains éprouveront des sentiments de haine, de tristesse, d'incompréhension, de colère en se rappelant le passé esclavagiste et symbolique du site.



Extrait de
Points chauds à découvrir en Guadeloupe

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS