Écomusée Murat de Grand-Bourg

Jadis la plus puissante plantation de Guadeloupe

L'habitation Murat de Grand-Bourg est un lieu de mémoire qui vous fera traverser un passé à deux facettes : celui, passionnant de trois siècles de l’histoire sucrière en Guadeloupe au temps de l’époque coloniale et celui, plus dérangeant, de la période esclavagiste.

L'habitation Murat a jadis été la plus puissante plantation de la Guadeloupe, comptant jusqu'à 307 esclaves en 1839. Mais l’abolition de l’esclavage en 1848, la concurrence d’usines sucrières plus performantes, et l’effondrement du cours du sucre, entraîneront ensuite la cessation de ses activités commerciales et esclavagistes.

De style néo-classique, la majestueuse habitation du maître témoigne de la connaissance architecturale des esclaves à talents, ouvriers qualifiés aidés d’artisans européens. On peut, de nos jours, visiter l'habitation. où se trouve un centre d’exposition. Trois siècles d’histoire concernant la canne à sucre vous sont présentés. 

Surplombant la mer sur les hauteurs de Grand-Bourg, cette habitation sucrière du début du 19ème siècle, abrite aujourd’hui l’Ecomusée des Arts et Traditions populaires de Marie-Galante. Le Conseil général, propriétaire du site, a effectué d’importants travaux de restauration des bâtiments.

Le moulin

La qualité de la maçonnerie en pierre taillée du moulin à vent et son écusson, sculpté également dans la pierre, attestent aussi d’un évident savoir-faire.

Non loin de là, une imposante plateforme circulaire entourée d'un mur servant à créer une enceinte laisse deviner l’emplacement du moulin à bêtes. Fonctionnant en même temps que le moulin à vent, ce dernier permettait d’augmenter les capacités d’extraction du jus de canne. Dans les ruines de la sucrerie proprement dite, on apprend que cette dernière contenait 9 chaudières, ce qui démontre la puissance du domaine. Derrière l'habitation, l'enclos à animaux a été transformé en jardin médicinal, unique dans la région, s'inspirant des savoirs naturalistes de l'île.

Enfin, près de la mare entourée d’arbres centenaires, trois cases en gaulettes, répliques des réduits misérables où l’on entassait les « captifs », en disent long sur les conditions de vie précaires des esclaves qui travaillaient dans les plantations.

Sentiers de randonnée

Neuf sentiers pédestres s'offrent à vous sur l’île de Marie-Galante, dont le sentier de Murat. Le départ de celui-ci se fait tout juste en face de l’habitation Murat, à Grand-Bourg. Cette randonnée est assez facile mais comptez tout de même 3h de marche pour faire la boucle de 8 km.

Prévoyez de bonnes chaussures de marche, bien fermées, ainsi que de l’eau et des protections solaires. Les lieux intéressants de cette randonnée : l’habitation Murat, la Coulée Ouliée, la Mare au Punch et l’ancienne sucrerie Pirogue.



Extrait de
Points chauds à découvrir en Guadeloupe

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS