Manoir Lemoine des Pins

Manoir Lemoine des Pins

Source photo: Rootsweb sous la rubrique "Colonel Lemoine des Pins".


Colonel William Henri Lemoine Des Pins

William LeMoine des Pins est né à Montréal le 25 décembre 1787. Il a participé à la guerre de 1812 sous les ordres de Salaberry et a combattu à Châteauguay.  À la fin de la guerre en octobre 1813, il s'est marié à Québec à Mary Lindsay. La famille s'est installée à Château-Richer en 1815 pour se rapprocher de son frère qui y avait des terres. À la mort de son frère bien des années plus tard, il hérite de ses terres. Au fil des ans, il a été homme d'affaires mais aussi militaire de la réserve, carrière qu'il a terminé au grade de Colonel de la milice. Il a aussi été Commissaire au service des routes ainsi que Juge. Il a finalement été maire de Château-Richer de 1845 à 1848. Il a eu 13 enfants.  Il est mort le 23 juillet 1873 et est enterré dans la crypte de l'église de Château-Richer. 

Source: Buteau, Lise (2005). « Château-Richer, Terre de nos ancêtres en Nouvelle-France »

Texte de la narration

Papi : Nous voici devant le 7168, avenue Royale et vous avez sur votre droite un magnifique exemple de maison canadienne, dite de style québécois. J’aimerais vous parler de l’histoire de ces lieux. Un certain Colonel W-Henri Lemoine des Pins habitait un manoir à Château-Richer dès 1815. Ce manoir se trouvait ici même. La construction était de style français avec la porte d’entrée face au fleuve.

Le manoir était entouré de grands jardins et de nombreuses dépendances. La terre associée au manoir faisait 4 arpents de front par une lieue et demie de profondeur. Le Colonel Lemoine des Pins a été tour à tour Juge de Paix, Colonel de milice, Commissaire des Chemins et Maire du village de Château-Richer de 1845-1848. Malgré toutes ces responsabilités, il aimait faire cultiver ses terres et allait lui-même aux champs pour accompagner ses serviteurs.En vieillissant, notre Colonel Lemoine a légué le domaine et le manoir à son fils le Lieutenant-Colonel Louis-Jean-Baptiste Lemoine des Pins. Avec une famille grandissante, le Lt-Col Lemoine des Pins a décidé, en 1859, de faire construire un manoir encore plus spacieux. Ce manoir est devant vous aujourd’hui. D’antan il était appelé manoir Lemoine des Pins, il a été rebaptisé par les propriétaires suivants, les Valin « Castel Beau-Pré ». On retrouve, dans la crypte de l’église de Château-Richer, les sépultures de ces deux Lemoine des Pins ainsi que des membres de leur famille. 

Guillaume : Papi, comment ils faisaient pour être des militaires et des Juges de Paix en même temps ? 

Papi : Eh bien, Guillaume, il était une époque où l’accès au titre d’officier était chose de l’aristocratie. C’est donc dire que ce brevet d’officier était souvent acquis par association au statut de la famille. On recherchait, dans ces postes, davantage le prestige associé au grade que la vraie nature du travail d’officier supérieur. Tu sais, on trouve encore aujourd’hui des vestiges de cette pratique. L’ordre national du Québec comporte les grades de Grand Officier, d’Officier et de Chevalier. Comme tu peux voir on offre des distinctions à des gens méritant et on rattache à ces distinctions des titres et des grades qui nous viennent de notre histoire passée.



Extrait de
Histoire et légendes de Château-Richer | Circuit de 11,6 km

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS