Maison Éphraim Guimond

58, rue Principale


De nos jours

Cette maison a été complètement restaurée, mais les propriétaires ont su garder le cachet d'antan. On y trouve aujourd'hui un restaurant au rez-de-chaussée et un logement à l'étage.

Version textuelle

Cette maison en bois rond a été construite en 1870, en billots équarris, c’est-à-dire des grands troncs de pin équarris à la hache, une méthode typique des débuts de l’exploitation forestière dans la région. Les murs extérieurs étaient alors recouverts de planches à clins. Remarquez la figure triangulaire appelé gâble central. La maison était chauffée grâce à une chaudière faite de pierres et située dans la cave.

Ephraïm Guimond a fait construire cette maison alors qu’il travaillait encore comme aubergiste à l’Auberge Symmes tout au bout de la rue Principale, près de la rivière. Pendant une vingtaine d’années à la fin du 19e siècle, il tenu dans sa maison une taverne. Les visiteurs y étaient accueillis par une énorme double porte à l’avant de l’édifice.

Cette maison se démarque encore aujourd’hui par son harmonisation dans le paysage patrimoniale de la rue Principale, avec le choix des matériaux et sa discrétion, ainsi que par la continuité de sa fonction historique, avec le commerce au rez-de-chaussée et d’habitations à l’étage.



Extrait de
Circuit historique du Vieux-Aylmer

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS