L'ancien Palais de Justice

120, rue Principale


L'ancien Palais de Justice (1878)

Ce croquis tiré du Canadian Illustrated News nous montre la prison et le mur de pierre qui entourait la cour de celle-ci. 

L'ancienne Hôtel du Ville (1925)

Après avoir été un Palais de Justice, cet édifice est devenu l'Hôtel de Ville d'Aylmer ainsi que la station de pompiers. À l'arrière, on remarque la grande tour qui sert à faire sècher les boyaux. Sur le côté, on aperçoit les portes où se trouvent les véhicules et équipements à incendie.

La station des pompiers

Les deux portes du côté ouest de l'édifice servait à accéder aux véhicules à incendie.  Deux personnages légendaires d'Aylmer ont été chefs des pompiers au fil du temps : Rolland Guertin et Léo Routh.

Des nos jours

Aujourd'hui, l'édifice abrite le Centre culturel du Vieux-Aylmer, avec sa salle de spectacle "La Basoche" et sa galerie d'art et d'exposition "L'Espace Pierre-Debain". 

Version textuelle

Construit en 1852 par le gouvernement du Canada-Uni (alors à Québec) sur un terrain offert par Ruggles Wright, cet édifice de pierre, mentionné dans l’Acte d’Amérique du Nord Britannique, servait de Palais de Justice pour les litiges légaux, de Bureau d’enregistrement de comté et de prison, que les habitués appelaient « le trou » en raison de la morbidité des lieux. Un mur de 12 pieds de haut entourait la cour de la prison.  Il est même dit qu’il y aurait eu une pendaison dans ces lieux.

Ce bâtiment témoigne aussi des origines du caractère bilingue et biculturel d’Aylmer. La construction de cet édifice attira une autre classe sociale composée de professionnels lié au système de justice. Bon nombre de notaires, d’avocats et de procureurs s’installèrent autour du tout nouveau Palais de justice amenant ainsi à Aylmer une croissance économique et une vie sociale des plus actives.

En 1897, la cour de justice déménage à Hull et le gouvernement fait don de l’édifice à la municipalité d’Aylmer qui en fera son hôtel de ville et transformera la prison en caserne de pompiers. C’est au début des années 1900 que l’on y construit à l’arrière une tour en pierre qui servira pour le séchage des boyaux d’incendie. Cette tour fut démolie en 1962. En 1987, l’hôtel de ville aménage dans un nouvel édifice et convertie l’édifice en bibliothèque municipale, et plus tard, en centre culturel avec une galerie d’art et la salle de spectacle La Basoche.

De style architectural « Renouveau classique », cet édifice en pierre taillées en impose avec des éléments comme le fronton, les corniches et les fenêtres du corps central du 2e étage empruntée à la Renaissance. 



Extrait de
Circuit historique du Vieux-Aylmer

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS