Panneau d'interprétation de Lotbinière

Lotbinière et son patrimoine maritime

On peut découvrir le fier héritage maritime de la municipalité de Lotbinière aux abords du quai, qui a d’ailleurs fait l’objet d’une revitalisation, entre 2010 et 2013, avec l’aménagement d’une descente pour les embarcations de plaisance. C’est un lieu fort prisé tant pour la pêche, la navigation de petites embarcations que l’observation de magnifiques couchers de soleil.

Photo: Secteur de construction navale au nord de la route du Quai au tournant du 20e  siècle. On remarque le quai temporaire enlevé pour l’hiver ainsi que le phare derrière la maison, sur la gauche. Ce dernier est toujours sur place. (Patrimoine et histoire des seigneuries de Lotbinière, collection Marcel De la Chevrotière, no 3624).

La belle époque des bateaux à vapeur

Au tournant du 20e siècle, la navigation assure des échanges commerciaux soutenus entre la campagne de Lotbinière et la ville de Québec. C’est la belle époque des bateaux à vapeur et certains seront construits ici même. Deux des plus célèbres vapeurs de la région sont l'Étoile et le Ste-Croix, puisqu'ils ont tous les deux desservi la population de Lotbinière et de Portneuf pendant près de quarante ans.

Photo: L’Étoile accosté au quai à chevalets de Lotbinière, vers 1920. (Patrimoine et histoire des seigneuries de Lotbinière, collection Marcel de la Chevrotière, no 3625).

Les bateaux de Lotbinière (François Lafleur)


Souvenirs de l'Étoile (Hélène Leclerc et Pierre Boucher)


Naviguer sur le fleuve (Capitaine François Paré )


L'île Richelieu

Les rapides Richelieu sont causés par un rétrécissement du chenal sur une distance de près de 2 km, à 1,5 km des côtes entre Lotbinière et Deschambault. Pratiquement invisibles, ils provoquent un courant beaucoup plus fort que partout ailleurs sur le Saint-Laurent en aval de Montréal et constituent, encore de nos jours, un défi de navigation.

Photo: Collection privée Alain Hamel.

L'islet Richelieu (Hélène Leclerc, François Paré et Pierre Boucher)


Drame de l'Islet Richelieu (récit de Marcel Lemay)


Liens entre Lotbinière et Portneuf

De part et d’autre des rives du Saint-Laurent, les villages côtiers de Portneuf et de Lotbinière entretiennent des liens étroits depuis les tous débuts de leur peuplement. Pour le village de Lotbinière, le lien naturel se crée avec celui de Deschambault. Au siècle dernier, on y traverse en chaloupe ou par les ponts de glace qui se forment au niveau de l’église du village et, plus à l’est, au moulin du Domaine. Puis de 1947 à 1987, une traverse officielle sera opérée par le capitaine Roger Leclerc.

Photo : Premier traversier qui a remplacé la chaloupe.
(Patrimoine et histoire des seigneuries de Lotbinière, collection Roger Leclerc, no 853).

La traverse de Lotbinière (François Lafleur et François Paré)


La traverse d'hiver (Marcel Lemay)

Source photo: Canot de Villers (source Louise Moreau)


Le quai de Lotbinière (François Lafleur et François Paré)




Partager

Sur Facebook

Sur Twitter

Par Messenger


Extrait de
Suivez l'Étoile - Patrimoine maritime

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS