Logements ouvriers

Les premiers logements du genre au Québec


Maisons sur la 6ième avenue

En 1917, on assiste au premier développement résidentiel au nord du chemin de fer soit le projet de la société de logements ouvriers du futur maire Rosaire Prieur,  situé sur les 6e et 9e avenues. Ces résidences furent les premières habitations à loyer modique de la province. 

Logements sur la 6ième avenue

Les 16 premiers logements construits sur la 6e avenue (côté est entre les rues Victoria et Lagauchetière) étaient des maisons détachées ou semi détachées formant un bloc de deux ou quatre logements sur deux étages.

Cottages en briques

Ces maisons étaient construites en briques et elles étaient dotées de salle de bain complète, armoire et robinetterie de cuisine, fournaise. Les rues étaient pavées, un espace gazonné et planté d’arbres les séparait d’un trottoir en ciment. 

Chaque logement possédait assez de terrain à l’avant comme à l’arrière, pour y planter des fleurs et faire du jardinage. La Société se chargeait de faire elle-même la plantation des arbres et des fleurs et des jardiniers d’origine belge veillaient à l’entretien des parterres et jardins.

Maisons de la deuxième phase

Le projet connaît une deuxième phase entre 1920 et 1922. Les maisons sont construites sur les rues Saint-Jean-Baptiste, Ste-Anne, Prince-Albert et les  3e, 9e, 15e, 16e, 17e. En tout les deux phases ont permis la construction de près de cent logements.

Le travailleur occupant, après dépôt d’un comptant de 15%, devenait propriétaire de sa maison après 10 ans, le loyer variant de 200$ à 300$ par an, selon la taille de la maison, toutes taxes incluses.

Extrait de
Circuit historique du vieux Pointe-aux-Trembles

Circuit historique du vieux Pointe-aux-Trembles image circuit

Présenté par : Atelier d'histoire de la Pointe-aux-Trembles

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.