Collège Roussin

Un ancien collège fermé en 1983

Source :Maurice Day


Collège Roussin

C’est en 1914 que débutèrent les travaux de construction de ce qui allait devenir l’un des collèges pour garçons les plus prestigieux du Québec, baptisé Académie Roussin en l’honneur du curé J.-Octave Roussin. Les plans de cette institution avaient été élaborés par l’architecte pointelier Charles Aimé Reeves.

Érigé par la Commission scolaire de la Pointe-aux-Trembles, ce remarquable édifice était le troisième construit sur la terre de la fabrique.

Académie St-Joseph

On y érigea d’abord l’Académie St-Joseph construite au cours de l’été 1855, en pierres des champs. L’édifice de deux étages mesurait 44 pieds de longueur par 39 pieds de profondeur, le toit étant recouvert de bardeaux. Il avait été construit par Isidore Larose, entrepreneur de Repentigny, pour la somme de 2 500$, et occupait un emplacement situé aujourd’hui dans le stationnement du Centre Roussin.

Collège des Frères

Puis vint l’institution appelée Collège des Frères, également construit par la Commission scolaire de la Pointe-aux-Trembles et qui remplaça en 1907 l’Académie St-Joseph qui fut démolie. Le nouveau collège de 60 pieds par 40, sur trois étages et revêtu de brique, était l’œuvre des architectes Mc Duff et Lemieux. Lors de la construction de l’Académie de 1915, cet édifice devint la résidence des Frères, présent à l’arrière du bâtiment jusqu’en 1999.

Académie Roussin

Au début du XXe siècle, les élites locales du milieu prévoyaient une croissance exponentielle de la construction domiciliaire et donc de la population de la Pointe-aux-Trembles. D’où la décision prise par la Commission scolaire d’ériger une grande académie et d’en confier la direction aux Frères du Sacré-Cœur. Il en résultat en 1914-1915, l’Académie Roussin que plusieurs considèrent comme l’œuvre maîtresse de Charles Aimé Reeves.

D’inspiration Beaux-Arts, l'insititution présente des avant-corps, central et latéraux, un escalier monumental, une coupole majestueuse et une façade à éléments classiques, comme des pilastres ioniques, des frontons triangulaires, des balustrades de pierre et des oculi. Le tout est en équilibre, sans surcharge.

L’explosion démographique attendue ne s’étant pas matérialisée, la Commission scolaire se retrouva en graves difficultés financières et vendit l’Académie à la Communauté des Frères du Sacré-Cœur en 1923 qui en fit une institution privée, accueillant les garçons du milieu comme externes aux frais de la Commission scolaire.

Polyvalente Roussin et Roussin Academy

C’est la communauté qui a fait construire l’Aréna Roussin en 1925. Elle a fait retirer le dôme vers 1933 et a procédé à divers agrandissements, faits d’après les plans des architectes Jodoin, Lamarre et Pratte, soit: l’aile ouest en 1966 (amphithéâtres et laboratoires, bibliothèque et auditorium) et, en 1968, l’aile est (piscine semi-olympique et gymnase double).

La laïcisation massive des religieux et de difficiles relations de travail conduisirent la Communauté à vendre le complexe à la Commission scolaire régionale Le Royer en 1971. La Régionale en fit l’École polyvalente Roussin de 1971 à 1978 et la Roussin Academy de 1978 à 1983. 

Une fois la mise en place de son réseau de nouvelles polyvalentes complétée, la Commission scolaire Jérôme-Le Royer a vendu le complexe à la ville de Montréal en 1984 qui en a fait le Centre communautaire Roussin, dont la gestion a été confiée à la Société Ressources Loisirs de Pointe-aux-Trembles.

Extrait de
Circuit historique du vieux Pointe-aux-Trembles

Circuit historique du vieux Pointe-aux-Trembles image circuit

Présenté par : Atelier d'histoire de la Pointe-aux-Trembles

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.