Sainte-Anne-des-Pins et le Carrefour francophone

La paroisse Sainte-Anne-des-Pins

Bienvenue dans la paroisse Sainte-Anne-des-Pins. Devant vous se trouve notre église construite en 1996. Elle se situe au même emplacement que l'ancien lieu de culte du même nom, construit en 1894, lequel a été détruit par un incendie en 1990.

Le feu de 1894

La première des trois église situées à cet endroit a elle aussi été détruite par un incendie, en mars 1894.

Bref historique

À l’automne 1887, la première pierre de la nouvelle église a été consacrée lors de la visite pastorale de Monseigneur Thomas Joseph Dowling, évêque de Peterborough. La construction a été réalisée en deux ans et la première messe a été célébrée en 1889.

Très spacieux pour les besoins de la population, le bâtiment a dès lors été divisé en trois parties, soit l’église, l'école et une salle paroissiale.

En mars 1894, un incendie détruit l’église.

L’année même, les paroissiens se mobilisent et réussissent à contruire une plus petite église en l'espace de quelques mois au même emplacement.

De nombreux représentants de diverses confessions religieuses ont participé à la levée de fonds, à la construction et à l’inauguration de la nouvelle église, témoignant de l’harmonie entre les citoyens de toutes allégeances.

Le tout premier presbytère

Construit en 1883 en bois rond et à deux étages, ce presbytère de la paroisse Sainte-Anne-des-Pins est considéré comme le premier édifice de Sudbury. Il a logé la première chapelle du village et a été le domicile des Jésuites. Ceux-ci offraient des services de pastorat aux gens qui se trouvaient le long de la nouvelle voie ferrée.

De nos jours

De nos jours, on trouve toujours l'édifice du presbytère de la paroisse Sainte-Anne-des-pins à l'arrière de l'église.

Un incontournable de la communauté

Vous trouverez le Carrefour francophone sur place, au 14 rue Beach. Le lieu, anciennement appelé Centre des jeunes de Sudbury, était à l'origine situé au sous-sol de l'église de la paroisse Sainte-Anne-des-Pins. Il s'agit du plus ancien centre culturel francophone de l'Ontario.

Activités offertes

Le Carrefour francophone agit à titre d'organisateur communautaire et social d'événements francophones depuis plusieurs décennies.

Cet organisme a pour objectif d'offrir une source d'activités culturelles et sociales à Sudbury, en particulier pour les jeunes francophones. Il sert de plaque tournante pour un large éventail d'activités culturelles, éducatives, sportives et sociales qui ont attiré un grand nombre de membres actifs.

Dans les années 1990, le centre est devenu un fournisseur de services axés sur la famille exploitant des services de garde avant et après l'école, des camps d'été et une école de musique (la Clé de sol). Il promeut entre 15 et 20 concerts par an sous la bannière de La Slague.

La Slague

La Slague a été créée en 1964 par le Centre des jeunes de Sudbury. On y a reçu Félix Leclerc, Jean-Pierre Ferland, Cano, Harmonium et des dizaines d'autres artistes connus et moins connus de la chanson francophone.

La Slague a disparu à la fin des années 90 après de nombreuses années de succès.

Heureusement, La Slague a fait un retour en force en 2006 au sein de la programmation du Carrefour francophone. Cet organisme est maintenant reconnu comme l'un des meilleurs promoteurs culturels francophones de l'Ontario!



Partager

Sur Facebook

Sur Twitter

Par Messenger


Extrait de
Le Grand Sudbury | La naissance du Nouvel-Ontario

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS