Walnut Place

Le 165 rue Moore


Un lieu accueillant

Installé sur la rue Moore vers 1908, la YWCA (Young Women Christian Association) possède un beau jardin où les jeunes filles qui y séjournent peuvent relaxer ou encore se livrer à diverses activités. Photo : vers 1912.

De résidence à YWCA

LA YWCA demeure propriétaire de Walnut Place, aussi appelée maison White, jusqu’en 1966. Photo : vers 1926.

Plusieurs vies pour le 165 rue Moore

C’est lors de rénovations en 1967 que la longue galerie caractéristique de Walnut Place est remplacée par un portail dit classique. Après avoir été un lieu d’hébergement pour adultes en psychiatrie, la maison de l’actuel 165 rue Moore accueille depuis 1999 le Carrefour de solidarité internationale. Photo : Avril 1989.

Texte de l'audio

Wilfrid Martin : Montons ici les quelques marches, si vous le voulez bien…

Madame : Êtes-vous certain que c’est le bon endroit, monsieur Martin? C’est un YWCA, pas une maison…

Wilfrid Martin : Je sais bien madame. Mille excuses. Ce n’est en effet plus une résidence, mais depuis que je suis petit, j’ai un faible pour cette maison… Est-ce que vous me permettez tout de même de vous la présenter?

Madame : Mais oui, allez-y. Je suis d’accord avec vous, elle est charmante. Elle me rappelle un peu le Post Office…

Wilfrid Martin : Et c’est normal, c’est le même style architectural, le Second Empire. C’est surtout le toit mansardé qui est caractéristique… La maison, surnommée Walnut Place, a été construite par le juge William T. White en 1872. Il a été maire de Sherbrooke, vous savez, en 1885 et 1887. La résidence a eu d’autres propriétaires un peu connus ici. Il y a eu monsieur Walter Blue, propriétaire d’une usine de vêtements qui est toujours en activité, puis monsieur Benjamin Cate Howard. Ça fait une vingtaine d’années que le YWCA y est installé. Depuis 1929, les activités sportives du YWCA se passe dans l’édifice au coin des rues Montréal et William, mais ça n’a rien changé pour la maison ici.

Madame : J’adore la galerie! Cela me parait un très bel endroit pour accueillir les jeunes femmes venues de l’extérieur pour travailler, ou encore pour faire diverses activités. Tantôt, vous m’avez parlé d’une maison toute blanche : on y va?

Extrait de
Les Belles du Nord

Les Belles du Nord image circuit

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS

Directions pour me rendre