La maison Morey

Le 428 rue Dufferin


Un bel exemple du style Second Empire

Vers 1890, la maison Morey fait partie des belles maisons de la Dufferin Avenue… Plusieurs éléments architecturaux méritent une attention, en plus du toit mansardé : les corniches à consoles, les lucarnes à fronton, la tour centrale, la bay-window (à gauche), ainsi que la galerie couverte.
Photo : vers 1890.

Samuel Foote Morey

Buste de Samuel Foote Morey (1907). Comme son père, Samuel F. fait carrière à la Eastern Township Bank. Il s’implique également dans la vie culturelle sherbrookoise.

Un nouvel édifice des arts

En 1886, Samuel Foote Morey participe à la fondation de la Sherbrooke Library and Art Association. Il s’agit d’un centre culturel — comportant notamment une salle de spectacle et une bibliothèque — situé sur la rue Dufferin, près de l’actuel pont Gilbert-Hyatt. Le quotidien La Tribune achète l’ancienne salle des Arts en 1928.

Une poignée de propriétaires

En date de 2019, seulement trois familles ont possédé la maison Morey : la famille Morey, la famille de Frederick Webster (1919-1971) et celle de Rinaldo de Medecis qui en est propriétaire depuis 1976. Photo : 1978.

La maison Morey, un coup de cœur

Texte de l'audio

Wilfrid Martin : Ouf! Désolé pour la circulation madame. Des fois, c’est très facile de traverser ici, mais d’autres fois, lorsque le tramway et les automobiles se mêlent de la partie, c’est plus hasardeux…

Madame : Ne vous en faites pas mon cher. Alors voici la belle maison blanche dont vous me parliez tout à l’heure?

Wilfrid Martin : Exactement. Elle a été construite par Thomas S. Morey en 1873. Son fils Samuel l’a aussi habité. Les deux ont occupé des postes importants à la Eastern Townships Bank, aujourd’hui la Canadian Imperial Bank of Commerce. Si je vous demande de quel style architectural elle est, saurez-vous me répondre?

Madame : Hum… elle a des airs de famille avec plusieurs autres édifices que nous avons vu jusqu’à maintenant. Elle a un toit mansadé, non mansaRdé, alors je dirais : Second Empire.

Wilfrid Martin : Exactement madame! Personnellement, même si j’ai un faible pour Walnut Place qu’on vient de voir, je trouve l’ancienne maison Morey vraiment majestueuse. Elle a quoi maintenant, [réfléchit et marmonne] 1873 à 1931…, presque 60 ans, et elle semble toujours rayonnante et imposante, mais sobre à la fois.

Madame : De mon côté, si j’apprécie beaucoup la prestance de la maison, j’ai un sentiment mitigé devant les lierres par contre. Je ne sais pas trop pourquoi… Est-ce que vous savez qui l’habite aujourd’hui?

Wilfrid Martin : Hum… À mon souvenir, c’est monsieur Frederick Webster qui en est le propriétaire depuis 1919 ou 1920.

Extrait de
Les Belles du Nord

Les Belles du Nord image circuit

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS

Directions pour me rendre