L'ancien barrage Goodhue (1823-1854)

Un premier barrage à l'entrée de la gorge


Vue de la scierie de la BALCo

Vers 1837, la BALCo érige un bâtiment dédié à une scierie non loin du barrage Goodhue. Celle-ci est par la suite alimentée par le barrage no 1 construit en 1854. La scierie de la BALCo est reconstruite en 1872 et demeure en activité jusqu’en 1919. Photo : 1898.

Arrière des bâtiments de la Adam Lomas & Sons Woolen Factory

Adam Lomas installe sa filature de laine à proximité du barrage no 1 en 1864. La manufacture est assez prospère et fait concurrence à l’usine Paton durant quatre décennies. Cette dernière intègre finalement l’usine Lomas à son complexe en 1906.

Texte de l'audio

Le barrage Goodhue, aussi appelé Upper Mill Dam, est érigé vers 1823 par un marchand nommé Charles Frederick Henry Goodhue. Il est situé un peu en aval de l’actuel barrage no 1, tout juste à l’embouchure, ou à l’entrée, de la gorge de la rivière Magog. Le barrage est composé de pierres des champs et de billots de bois : même si cette façon de faire peut nous paraître rustique aujourd’hui, elle est généralement utilisée à l’époque. La BALCo rachète les installations mises en place par Goodhue en 1834 et poursuit les ambitions industrielles, bien que modestes, du lieu. 

Un édifice en bois, que l’on nomme Factory, est rapidement construit à proximité. Composé de trois étages, il abrite plusieurs ateliers et manufactures qui profitent de l’énergie hydraulique du barrage. On y compte notamment un moulin à farine, une fabrique de laine et une scierie. Au début des années 1840, Adam Lomas, qui exploite une manufacture de laine devient l’un des locataires à la Factory. Malheureusement, un incendie réduit le bâtiment industriel en cendres en 1846. La BALCo, aidée notamment par Lomas, reconstruit un nouveau bâtiment, en briques cette fois-ci, dans laquelle la manufacture de lainage se réinstalle. Encore une fois, le feu stoppe les projets de l’homme d’affaires en 1862.

La situation géographique de l’ancien barrage Goodhue, tout près de l’embouchure de la rivière Magog, permet à la BALCo de maximiser à la fois l’utilisation des chutes mais aussi du plan d’eau. Ainsi, vers 1837, la BALCo décide de construire un bâtiment complètement dédié à une scierie. Située sur la rive opposée à la Factory, la nouvelle scierie est alimentée par l’énergie du barrage Goodhue, alors que la rivière Magog est utilisée pour faire la drave des billots. À la même époque et tout près de la scierie, la BALCo érige le premier bâtiment industriel en brique de Sherbrooke. Une forge y est en activité jusqu’en 1853.

L’arrivée du train à Sherbrooke en 1852, marque le passage de Sherbrooke vers une nouvelle étape industrielle. Toutefois, l’ancien barrage Goodhue ne répond déjà plus aux besoins. Il est démoli en 1854.

Extrait de
D'un barrage à l'autre

D'un barrage à l'autre image circuit

Présenté par : Musée d'histoire de Sherbrooke

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.