Église et presbytère de Saint-Roch au 886 et 888 rue Saint-Pierre

Le presbytère

La Municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu a été fondée en 1859 suite à sa séparation de la Seigneurie de Saint-Ours dont elle faisait partie depuis déjà 178 ans. Et le presbytère que vous apercevez a été construit la même année.

Au prix coûtant de 2 000$

Notre presbytère, dont l'architecture est d’influence américaine, a été construit pour la modique somme de 2,000$ dans le temps! Il a servi de lieu de culte avant-même la construction de l’église, inaugurée et bénie le jour de Noël de l'an 1861. 

On peut remarquer qu'une allonge-cuisine cuisine a été rajoutée au presbytère. C’est à l’occasion du 125e anniversaire de la paroisse qu’elle a été restaurée pour lui redonner son apparence d’origine. 

Sources : Texte issu du circuit patrimonial de Saint-Roch-de-Richelieu et de la Maison de la Culture de Saint-Roch-de-Richelieu / Marie Vallières


Vocation actuelle

La municipalité est devenue propriétaire du presbytère. L'endroit sert désormais à des organismes qui s'occupent d'entretenir les lieux et d'organiser des activités et services dont les citoyens et visiteurs de Saint-Roch-de-Richelieu peuvent bénéficier.


L’église

L'église de Saint-Roch a été bénie officiellement le 25 décembre 1861.

L'opposition quant à l'emplacement 

Ce sont les Dames de Saint-Ours qui insistèrent pour que cet emplacement soit choisi, alors que les villageois, eux, auraient préféré que l'église soit située beaucoup plus vers la gauche. 

Les Dames de Saint-Ours ont négocié cet emplacement avec insistance pour une raison qui en étonnera certains… En fait, c'est une Dame de Saint-Ours, très pieuse, qui voulait absolument apercevoir l’église de la fenêtre de sa chambre qui en aurait suggéré l'emplacement définitif. Puisque les Dames de Saint-Ours assumaient une grosse part financière de la construction de l’église et qu'elles devaient s'occuper de l'entretenir et de la décorer, elles ont ainsi obtenu gain de cause.

Sources : Texte du circuit patrimonial de Saint-Roch, Léonard Gariépy, prêtre (texte écrit le 29 octobre 2007), Marie Vallières, Extrait du registre de la paroisse


Organismes actuels

Deux organismes logent dans l'ancien presbytère.

La Fabrique 

Depuis plus de 164 ans, la Fabrique s'implique et occupe une place d'importance dans la communauté de Saint-Roch-de-Richelieu. Fait remarquable, la Fabrique loge le même local dans le presbytère depuis sa construction, en 1859!

L'ancien presbytère n'étant plus habité par le curé de la paroisse, comme le voulait la coutume à l'origine, un nouvel organisme sans but lucratif a été créé par des bénévoles de la communauté afin d'offrir des loisirs aux habitants de la municipalité. L'organisme Les loisirs du presbytère a été constitué en septembre 2006 et ses premières activités ont débuté le 1er novembre 2006. 

La Maison de la culture de Saint-Roch-de-Richelieu

Au fil du temps, le nom de l'organisme a changé pour devenir, en 2010, la Maison de la culture de Saint-Roch-de-Richelieu.

Programmation culturelle

La municipalité offre une programmation culturelle riche et diversifiée qui rejoint jeunes et moins jeunes, en partenariat avec les organismes locaux.

Parmi ceux-ci, notons la fête de la Saint-Jean, la diffusion de spectacles, et d'expositions, la présentation de conférences ainsi que d’autres activités organisées par la Maison de la culture de Saint-Roch-de-Richelieu, appuyé par l'implication constante de la Fabrique

Sources : Texte du circuit patrimonial de Saint-Roch, Texte de la Maison de la Culture de Saint-Roch-de-Richelieu, Marie Vallières, Site web de la Municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu, Josée Anglehart.


Un des rares orgues du genre au Québec

Cet orgue construit par Louis Mitchell fut installé dans l'église en 1903. Il s’agit du dernier orgue construit par Mitchell et il n’y en aurait que cinq autres exemplaires dans le monde. C’est aussi l’un des rares orgues à traction mécanique encore subsistant au Québec. Il a été restauré dernièrement, en 2018-2019, en respectant les plans originels. 

Sources : Texte du circuit patrimonial de Saint-Roch, Léonard Gariépy, prêtre (texte écrit le 29 octobre 2007), Marie Vallières, Extrait du registre de la paroisse.


L'ancien couvent

Le couvent de la communauté des Soeurs de Saint-Joseph a été construit avant qu'il y ait une école à Saint-Roch. Il se trouvait à côté du terrain où l'école a été construite, exactement où se trouve maintenant le stationnement de l'école.


De 1888 à 1963

C’est au début de l’année, 1887, monsieur l’Abbé Maxime Decelles, curé de Saint-Roch-de-Richelieu et plus tard évêque de Saint-Hyacinthe, de concert avec la corporation scolaire, que fut résolut de fonder le couvent pour la paroisse.

À proximité de l'école

Au printemps de 1888, tout est prêt et la construction commence. Après quelques mois de travail, une solide bâtisse de brique, composée de trois étages et d'un soubassement prend forme, voisine du presbytère.

Mais il fallait trouver des religieuses enseignantes. À la demande de monsieur le curé Maxime Decelles, appuyé des membres de la Commission scolaire, Mgr Louis-Zéphirin Moreau, évêque de Saint-Hyacinthe, accepte de confier la direction du nouveau couvent de Saint-Roch, à la communauté des Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe, laquelle ne compte alors que onze ans d’existence.

Le 30 aout 1888, le curé Decelles envoie chercher les Sœurs dans de beaux carrosses… ! Ce sont : Sœur du Sacré-Cœur, directrice, Sœur Marie-de l’enfant-Jésus, Sœur Saint-Stanislas-Kostka et Sœur Saint-Louis-de Gonzague. Elles sont accompagnées de Sœur Saint-Anne, supérieure générale, et de Mère Saint-Joseph (Élizabeth Bergeron) fondatrice de l’institut.

Le 5 septembre 1888, Monseigneur Louis-Zéphirin Moreau, fondateur de la communauté des Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe, vient bénir le couvent et son clocher.

Sources : Texte issu du circuit patrimoine religieux de Saint-Roch.


L’école Saint-Roch

Tout près, au 890 rue St-Pierre, la Commission scolaire de Sorel-Tracy a inauguré les locaux de l’école Saint-Roch le 23 mai 2018. Ceux-ci ont été rénovés afin de permettre d’accueillir tous les élèves de niveau primaire sur le territoire de la municipalité. Le ministère de l’Éducation a accordé un financement de 4,7 M$. Le projet a permis d'ajouter quatre (4) classes, une bibliothèque et un gymnase double. 

Salle d'enseignement à l'extérieure

La direction de l’école compte aménager un espace qui permettra aux enseignants d’enseigner à l’extérieur s’ils le souhaitent.

Sources : L’article « L’école Saint-Roch enfin inaugurée » du journal Les 2Rives.


Le projet avorté du premier curé

Le premier curé de la paroisse, Monsieur Hardy a fait plusieurs démarches dans le but d'instaurer un chemin de pèlerinage à Saint-Roch-de-Richelieu durant son mandat. On lui a répondu que la demande devait venir des fidèles. Ce chemin de pèlerinage n'aura finalement jamais vu le jour.


Le carillon

Le 7 octobre 1902, les évêques de Saint-Hyacinthe ont béni les trois (3) cloches de l’église paroissiale de Saint-Roch-de-Richelieu.

Un poids total de 2 941 livres

La première cloche pèse 1205 livres. Elle porte le nom de Marie-Louise. La seconde, qui pèse 1136 livres, a reçu le nom de Maxime-Hermann. Et la troisième cloche, qui pèse 600 livres, a reçu le nom de Roch-Alphonse.


La coutume pour rester proche de Dieu

Pour rester proche de Dieu, la croyance de l'époque voulait qu'on enterre les défunts dans la cave de l'église. Mais cette coutume visait surtout à récompenser certaines personnes notables ou personnes ayant eu une grande importance dans la vie des gens de la paroisse.

Toute bonne chose a une fin : Au début des années 1960, les ossements ont finalement été exhumés, puis déplacés et enterrés dans le cimetière…

Le cimetière

Le dimanche, 9 octobre 1859, le curé de Saint-Ours, Messire Bélanger, procéde à l'inauguration du cimetière de Saint-Roch.

Le même jour, une première sépulture a lieu dans ce nouveau cimetière, soit celle du corps Marguerite Dumas, épouse de feu André Duval, âgée de 80 ans. 

Sources : Texte du circuit patrimoine religieux de Saint-Roch

Extrait de
Circuit historique de Saint-Roch-de-Richelieu

Circuit historique de Saint-Roch-de-Richelieu image circuit

Présenté par : Maison de la culture de Saint-Roch-de-Richelieu

Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.