Le Centre de la francophonie

Un lieu par et pour les francophones

Le Centre de la francophonie est un lieu central pour les francophones et francophiles locaux ou en visite, qui peuvent y trouver une multitude de services en français. Que ce soit pour accéder à Internet, acheter des produits de l’érable, se renseigner sur les activités à venir ou encore y trouver des services d’aide à l’emploi, le centre est ouvert, du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h.

Le bâtiment, qui a ouvert ses portes en 2001, abrite les bureaux de plusieurs organismes francophones, notamment :
• L’Association franco-yukonnaise, l’organisme porte-parole de la communauté francophone du Yukon, qui est également le principal diffuseur des arts et de la culture en français au territoire et un fournisseur de nombreux services en français.
• Les EssentiElles, le groupe qui représente les intérêts des femmes francophones du Yukon et offre des activités pour les femmes et leurs familles.
• Le Partenariat communauté en santé, le réseau local pour la santé en français.
• L’Aurore boréale, le journal francophone yukonnais qui fournit depuis 1983 de l’information généraliste avec une forte composante communautaire. Vous pouvez le consulter en ligne, à auroreboreale.ca.

Crédit photo : AFY, Patric Chaussé


Association franco-yukonnaise

En 1979, des francophones se sont regroupés et ont formé l’Association franco-yukonnaise (AFY) qui a été incorporée officiellement en 1982. Sa mission est de créer, de développer et d’assurer le maintien de services, d’activités et d’institutions nécessaires à la qualité de la vie en français au Yukon.

En plus d’agir comme porte-parole officiel, elle est la leader du développement de la communauté francophone du Yukon dans différents domaines : arts et culture, jeunesse, vie communautaire, développement économique, employabilité, tourisme, immigration, formation et santé.


Une communauté en croissance

La communauté francophone du Yukon est reconnue pour son dynamisme et sa vitalité. Elle fait partie intégrante de la collectivité yukonnaise et croît sans cesse.

Selon le recensement de 2016 de Statistique Canada, le Yukon compte 35 874 habitants.

Plus de 5 000 personnes parlent français au Yukon, soit près de 14 % de la population du territoire, comparativement à 11,8 % en 2006.

De ce nombre, 1 570 francophones possèdent le français comme langue maternelle, ce qui représente 4,4 % de la population yukonnaise.

Le Yukon est la 3e région la plus bilingue au Canada, après le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Les événements francophones yukonnais

L’AFY présente une programmation riche et diversifiée d’activités artistiques, culturelles et communautaires  tout au long de l’année. Ces activités sont ouvertes à toutes et tous,  donc si vous êtes de passage à Whitehorse, n’hésitez pas à vous renseigner sur les événements à venir.

Chaque vendredi de septembre à juin, les Cafés-rencontres permettent de savourer un repas en bonne compagnie en français.  Parmi les événements d’envergure, on peut citer la cabane à sucre organisée durant le Yukon Sourdough Rendezvous Festival en février, le Solstice Saint-Jean célébré en musique le 24 juin ou encore l’épluchette de blé d’Inde à la fin août.

Crédit photo: AFY, Patric Chaussé


Le drapeau franco-yukonnais

Le drapeau est constitué de bleu, de blanc et d’or.
Le bleu évoque la francophonie et l’éclat du ciel yukonnais.
Le blanc représente la blancheur hivernale au nord du 60e parallèle.
La ligne dorée rappelle la Ruée vers l’or et symbolise le cheminement des francophones du Yukon qui enrichissent le territoire sur les plans culturel, économique et social depuis près de 200 ans.
Les formes recréent le ciel, les montagnes du Yukon et le dynamisme de la communauté franco-yukonnaise.

Source : La francophonie — Cahier pédagogique par l’AFY


L’hymne franco-yukonnais


L’hymne franco-yukonnais

L'hymne franco-yukonnais « Le Yukon m'appelle », que vous venez d'écouter, est né du projet « Grandir ensemble en harmonie » qui visait le rapprochement de tous les groupes culturels du Yukon en leur permettant de se sensibiliser à leurs réalités respectives.

L'hymne comprend un refrain en Tuchone du Sud et un en anglais.

Auteure : Caroline Boucher
Compositrice : Annie Avery
Voix : Les Ceusses-qui-ont-du-fun-quand-y-chantent (Danielle Bonneau, Jean-Marc Bélanger, Hélène Beaulieu, Claude Gosselin)
Crédit de l’illustration : Maxime Deschesnes




Extrait de
Whitehorse francophone

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS