La statue du mineur

La statue du mineur

Cette statue d’un pionnier et son chien, créée par l’artiste yukonnais Chuck Buchanan, a été érigée en mémoire des aventuriers qui ont poursuivi leurs rêves jusque dans le Grand Nord.

Crédit photo : Isabelle Bouffard


Des pionniers francophones

Les  francophones ont fait partie de ces premiers Blancs à explorer le Yukon, tels Joseph Ladue, fondateur de Dawson City, et François-Xavier Mercier, décrit comme le roi du commerce des fourrures dans le Nord. C’est lui qui a établi le premier comptoir commercial dans la région qui deviendra le Klondike en 1874.

Photo : Les hommes blancs de St Michael et la rivière Yukon, 1885.
Crédit photo : Schieffelin Brothers Yukon River prospecting trip, 1882-1883. Alaska State Library ASL-P277-017-Monograph. Collection Name Wickersham State Historic Site. Photographs, 1882-1930s. ASL-PCA-277.


Les francophones dans la création du Yukon

C’est en 1898, sous la gouvernance de Wilfrid Laurier, que le gouvernement canadien a créé le territoire du Yukon pour gérer l’afflux de population généré par la Ruée vers l’or du Klondike. Premier francophone à assumer les fonctions de premier ministre du Canada de 1896 à 1911, Laurier a envoyé ses proches collaborateurs francophones au Yukon pour traiter des deux domaines d’importance à cette époque : les accès (frontières et accès navigables et terrestres) et l’or. Il a d’ailleurs été accusé de favoritisme envers eux.

Ce sont notamment des ingénieurs francophones qui ont été envoyés au Yukon pour améliorer les voies navigables : Paul-Émile Mercier, fils d’Honoré Mercier, premier ministre du Québec à l’époque, Joseph Charles Taché, fils du docteur Jean-Charles Taché, sous-ministre des travaux publics à Ottawa et auteur du projet de la Confédération canadienne (Eugène-Étienne Taché, de la même famille, a contribué à la construction de l’hôtel du Parlement de Québec). Le juge à la cour territoriale, Calixte-Aimé Dugas, était également francophone.

Photo : Wilfrid Laurier
Source : Archives nationales du Canada, C-001971



Extrait de
Whitehorse francophone

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS