Maison d'Arcade Desjardins

49, rue Morin - La maison d'Arcade Desjardins

Grégoire Rochon achète la maison en 1926. Arcade Desjardins (1872-1956) l’acquiert en 1939. Il y vit jusqu’à son décès en 1956, sa femme Annie McGuire y réside jusqu’en 1973. 

Homme d’affaire avisé et prêteur sur gages, fils d’Israël Desjardins un des premiers pionniers de Sainte-Adèle, Arcade Desjardins agit comme inspecteur des travaux des rues à Sainte-Adèle. Personnage important, il était l’un des amis de Claude-Henri Grignon. D’ailleurs, plusieurs reconnaissent chez lui ce trait de caractère du personnage de Séraphin Poudrier.

Son frère Sigefroi et lui marquent l’histoire de Sainte-Adèle. Ils laissent de nombreux descendants encore très impliqués dans la vie adéloise.

Nous constatons que les maisons en brique ne sont pas très courantes dans la ville. Il fallait être bien nanti pour en posséder une. Il faut observer les éléments décoratifs de cette demeure avec ses consoles bien dessinées. Le deuxième étage est particulièrement intéressant avec son oculus de forme carrée et tous ses éléments de bois d’origine.

Arcade Desjardins

(1872-1956)



Extrait de
Histoire & Patrimoine | Sainte-Adèle des Pays-d'en-Haut

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS