Ste. Adele Lodge et Montclair

143, rue Morin - La maison blanche

En traversant la rue Émile Cochand, on se retrouve au parc de la famille inauguré en septembre 2005 à l’occasion du 150e anniversaire de la ville de Sainte-Adèle. C’est sur ce site, au début du 20e siècle que Grégoire Rochon construit une maison. En 1910, avec la venue des premiers touristes, la demeure se transforme en hôtel, qu’il nomme « la maison blanche ». Adélard Marin et sa femme Élida Berthiaume en prennent la direction en 1928.

La maison blanche
Collection Claude Millette

Le Ste. Adele Lodge

Dix ans plus tard, Irene Maud Hutchings et Thomas G. Potter transforment le site en érigeant le Ste. Adele Lodge auquel ils greffent les pavillons The Pines, The Cedar ainsi que diverses infrastructures sportives, dont les pentes de ski très réputées, les 40-80 . On y retrouve également le Red Room, une grande salle de danse attirant de nombreux villégiateurs. Le Ste. Adele Lodge s’inscrit également dans un nouveau concept de développements immobiliers en offrant des terrains tout autour du site.

Divertissement au Ste. Adele Lodge

Venez vous divertir au Ste. Adele Lodge

Publication du Journal des Pays-d'en-Haut

L’Hôtel Montclair

L’emplacement prend le nom d’Hôtel Montclair en 1957. L’hôtel perd peu à peu de son attrait avant d’être détruit en 1969.

L’Hôtel Montclair
Collection Claude-Millette



Extrait de
Histoire & Patrimoine | Sainte-Adèle des Pays-d'en-Haut

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS