L'Hôpital de Saint-Boniface

Voyez le circuit Circuit historique de Saint-Boniface via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

L'Hôpital de Saint-Boniface

L'histoire de l'hôpital située au 400, avenue Taché nous ramène à l'époque des premières religieuses venues s'établir à Saint-Boniface.

Le 24 avril 1844, quatre religieuses de la congrégation des Sœurs Grises quittent Montréal dans deux canots appartenant à la Compagnie de la Baie d’Hudson. Après 59 jours, elles arrivent enfin à Saint-Boniface. Elles établissent un hôpital en 1847 à l’intérieur même de leur couvent.

En 1871, les religieuses emménagent dans un bâtiment à quatre lits près de la rivière Rouge, sur le site actuel de l’hôpital d’aujourd’hui.

Entre 1877 et 1938, l’hôpital a été agrandi plusieurs fois pour accueillir plus de personnes. Ainsi, la capacité d’accueil est passée de 10 à 50, de 50 à 125 et de 125 à 300. Aujourd’hui, l’Hôpital de Saint-Boniface est l’un des plus prestigieux centre de recherches en médecine au Canada et les installations qui s'y trouvent sont parmi les plus modernes du domaine médical.

Réplique du premier hôpital de 1871

Ce premier hôpital de quatre lits mesure 20 x 30 pieds.

L'Hôpital en 1888

Faute de place, les Sœurs Grises doivent refuser des patients à leur hôpital. N'ayant plus de place ni au couvent, ni à l’orphelinat, elles décident de faire construire un nouvel édifice qui devient l’aile nord de l’hôpital. L’abbé Gabriel Cloutier, chapelain de l’hôpital, est chargé de superviser la construction. L’architecte est Henry Peters et les contracteurs sont James Perrault et Joseph et Ernest Cyr. Terminé en 1888, le nouvel édifice construit en briques, mesure 80 x 40 pieds et possède une capacité de soixante lits. L’aile est démolie en 1953 pour accommoder une nouvelle construction. Il est à noter que le petit édifice à la droite du nouveau bâtiment est en effet le premier hôpital construit en 1871. 

La salle d'opération

En 1891, les Sœurs Grises achètent, par l’entremise du docteur Dame, une chaise d’opération à neuf positions. Elle coûte 70 $ et vient de New York. Dans l’hôpital construit en 1887, il n’y a toujours pas de salle d’opération. On utilise la salle avec la fenêtre en saillie.

L'Hôpital en 1894

L’aile transversale de l’hôpital est construite en 1894 par l’architecte Joseph Sénécal. Les Sœurs Grises achètent le terrain nécessaire pour 2 000 $ et la nouvelle construction mesure 140 x 50 pieds et compte trois étages. La capacité de l’hôpital est maintenant portée à 125 lits et on y trouve deux salles à chirurgie, une salle de pansements, une chambre de stérilisation et une pharmacie. En 1894, il y a 24 religieuses, 8 infirmières laïques, 6 infirmiers et 33 autres employés qui travaillent à l’hôpital.

L'Hôpital en 1899

Pendant cette année, on offre des soins à 2035 personnes, dont 65 personnes sont décédés (43 hommes et 22 femmes). Le personnel se compose d’un chapelain, 21 sœurs professes, 2 novices et une sœur auxiliaire, 8 infirmières, 8 infirmiers, 8 hommes pour les autres travaux et 25 filles de service. Les Sœurs Grises ont aussi accordé la pension à 5 écoliers.

L'Hôpital en 1910

L’Hôpital de Saint-Boniface en 1910. Fondé par les Sœurs Grises en 1871, le premier petit hôpital à quatre lits est devenu, par l’an 1910, un important centre de soins de santé. Le premier édifice en briques avait été construit en 1887, et on avait agrandi l’hôpital en 1894 et en 1905. La construction de l’aile sud ajoute 350 lits à l’institution.

Le laboratoire en 1912

On voit ici les installations du laboratoire en 1912. On peut procéder à l’analyse de tous les spécimens soumis à l’examen à l’époque.

La salle de stérilisation en 1912

Avant l’établissement de la salle de stérilisation, les instruments sont stérilisés dans une marmite sur le poêle de la cuisine.

La pharmacie en 1915

Une Sœur Grise travaille dans la pharmacie en 1915.

Une chirurgie vers 1922

L’anesthésie utilisée à cette époque est le chloroforme quoiqu’on utilise aussi d’autres formes d’anesthésie comme dans le cas de madame Gadbois. Affligée d’une énorme tumeur, elle ne peut pas être anesthésiée au chloroforme à cause de sa condition cardiaque. À la place du chloroforme, les médecins utilisent de la cocaïne. C’est en 1919 que l’anesthésie à gaz est utilisée pour la première fois.

Le département de radiographie en 1929

Le département de radiographie voit le jour en 1911. Le rayon x est acheté de Ancel et Frères, à Paris, par l’entremise du père Rousseau. En 1916, le rayon x est déménagé dans son nouveau local, spécialement aménagé à cette fin.

La pouponnière en 1930

Le département de maternité existe à partir de 1895, mais n’est officiellement ouvert que trois ans plus tard.

L'Hôpital en 1941

Une photographie de l'Hôpital de Saint-Boniface en 1941.

L'Hôpital en 1955

Présentant un danger d’incendie, l'aile nord de l’hôpital est démolie en 1953 pour faire la place à une nouvelle construction. Elle compte huit étages et les architectes de l’édifice viennent de la firme Green, Blankstein, Russell and Associates. La grande ouverture de l’hôpital a lieu le 17 mai 1955. La nouvelle aile accroît la capacité de l’hôpital à 671 lits et 78 berceaux. L’hôpital devient le plus moderne dans tout le Canada. L’aile possède 13 nouvelles salles à chirurgie avec un nouveau département post-chirurgie.

Première chirurgie à cœur ouvert en 1959

Le premier patient à subir une intervention chirurgicale à cœur ouvert en 1959 est un jeune garçon de 5 ans, de Notre-Dame-de-Lourdes, affligé d’un petit trou dans le cœur. L’intervention dure sept heures et est exécutée par une équipe composée des médecins Cohen, Burrell et Culligan, assistés par l’infirmière, sœur Yvonne Daigle. L’intervention est un succès.

L'Hôpital en 1968

Vue de l'Hôpital de Saint-Boniface de l'autre côté de la rivière Rouge en 1968.