Le front bourgeois de Terrebonne | Circuit historique



À / Près de :

Terrebonne, Québec, Canada

Langue :  

français

Transport suggéré :

   foot     

Parcours :  

0,68 km

Points d'intérêt :  

20

Appréciation :  

full starfull starfull starfull starempty star

Public cible :  

tous

Accessibilité :

  • En permanence, à l’année
disableddeaf

Présenté par

Société d'histoire de la région de Terrebonne (SHRT)


Recommander ce circuit





Le front bourgeois de Terrebonne | Circuit historique

Description


La Société d’histoire de la région de Terrebonne vous raconte ce qui n’a jamais été raconté jusqu’à maintenant. Elle vous entraîne vers une aventure merveilleuse dans le riche passé du Vieux-Terrebonne.

Ce circuit est accessible en BaladoDécouverte tant en ligne (streaming) que hors ligne (sans Internet, cellulaire en main) avec l'option Précharger de l'application mobile.

MISE EN CONTEXTE

Entre l'an 1740 et l'an 1840, le chemin Royal de Terrebonne - aussi appelé la Grande rue à l'époque - était habité essentiellement par des artisans (boucher, forgeron, maçon, taillandier, tailleur d’habits, tanneur, tonnelier, ...), mais aussi par quelques négociants, petits commerçants, cantiniers (dont les aubergistes) et professionnels (médecin et notaire).

On y faisait de très bonnes affaires. Parmi les personnes notables : le négociant Paul Alexandre d’Ailleboust de Cuisy (1740), l’arpenteur et capitaine de milice Germain Lepage de Saint-François (en 1749), l’avocat et marchand Jacob Oldham (en 1797), le négociant Thomas Porteous (en 1798), le chirurgien militaire Simon Fraser (en 1803), les bourgeois de la Compagnie du Nord-Ouest Roderick Mackenzie (en 1808), William Mackay (en 1809) et Charles Chaboillez (en 1810); le capitaine de milice Noël-Théodore Roussille (vers 1824), le notaire Joseph-Léandre Prévost (en 1826), le greffier et officier de milice Germain Raby (en 1826), le maître de poste John Mackenzie (en 1828), l’homme d’affaires Joseph Masson, dernier seigneur de Terrebonne (en 1832) et finalement le lieutenant-colonel Alexander Mackenzie (en 1836). Tous achetèrent, héritèrent ou construisirent des résidences en pierre, symbole de leur statut social. Beaucoup de ces demeures sont disparues, quelques-unes subsistent encore.

Durant le siècle qui suivit, jusqu’à la fin des années 1970, le couple Joseph Masson et Geneviève Sophie Raymond et ses descendants prirent possession de la plupart des terrains sur la rive nord de la « grande rue », devenue rue Saint-Louis, et de ceux de la rive sud, entre le parc Masson actuel et la rue Saint-Paul (prises de possession par achats, cessions, saisies, dons et legs). Ils remplacèrent les édifices existants par ces résidences cossues le plus souvent utilisées comme lieu de villégiature que nous vous invitons à découvrir tout au long de ce parcours du « front bourgeois », selon l'expression de l’architecte et urbaniste Gérard Beaudet (1994).

En fonction de votre intérêt et du rythme que vous souhaitez adopter, ce circuit d'environ 1/2 km peut prendre jusqu'à une à deux heures à parcourir sur place.

Bonnes découvertes!
 
ÉCOUTEURS SUGGÉRÉS

Prévoir des écouteurs si vous parcourez le circuit sur place, ceci vous fera apprécier davantage votre expérience. Soyez prudents!... Svp : Ne traverser la rue Saint-Louis qu’aux passages protégés.

CRÉDITS

Produit par la Société d'histoire de la région de Terrebonne avec la participation financière de la Caisse Desjardins de Terrebonne. 

RECHERCHE
Claude Blouin, historien
Normand Brière, chercheur en généalogie

CONCEPTION ET TEXTES
Claude Blouin, historien

RÉVISION ET CORRECTION
Anny L. Giguère
Lorraine Lafrenière
Normand Brière

NARRATION
Julie Yacoub
Gilles Fontaine

TRAITEMENT DES PHOTOGRAPHIES
Emilie Lassire-Lagrange

MUSIQUE INTERPPÉTÉE AU VIOLON BAROQUE par
Olivier B.Brault, PhD en musique, violoniste baroque et classique de réputation internationale

CONCEPTION SONORE
Ronald Dubé

ENREGISTREMENT STUDIO
RonaldDubé Audio-Vidéo

MONTAGE EN LIGNE
Claude Blouin

COORDINATION
Claude Blouin

PRODUCTION
Société d’histoire de la région de Terrebonne (SHRT)
148, rue Saint-André
Terrebonne, QC, J6W 3C3
450 492-7477
info@shrt.qc.ca

DONS ET COMMANDITES
Cette baladodécouverte a été rendue possible grâce à la participation financière additionnelle de :
La Ville de Terrebonne;
Le Collège Saint-Sacrement de Terrebonne, rue Saint-Louis;
La Fondation Aimé-Despatis;
Bergeron Bouthillier, architectes, rue Saint-Louis;
Mme Lucie Asselin, rue Saint-Louis.
 
REMERCIEMENTS
Nous tenons à remercier tout spécialement pour leur collaboration :
Mme Françoise F. Gaudry
Mme Caroline Moïse
M. Pierre Cofsky

Aperçu de la carte et des points d'intérêt

Ce contenu est disponible pour les utilisateurs de l'application seulement.
Vous devez utiliser une tablette ou un téléphone intelligent pour y accéder.
  1.  

    1. Le Chemin Royal devenu la rue Saint-Louis

  2.  

    2. Couvent Marguerite-Bourgeoys de Terrebonne

  3.  

    3. Église Saint-Louis-Roi-de-France

  4.  

    4. La maison Virginie-Bernardin

  5.  

    5. La maison Damase-Dubois

  6.  

    6. La maison Noël-T.-Roussille

  7.  

    7. La maison Alexandre et Joseph-Roussille

  8.  

    8. Le Château Masson

  9.  

    9. La maison Fraser-Mackenzie

  10.  

    10. La maison Pierre-Chapleau

  11.  

    11. La maison Louis-de-Gonzague Masson

  12.  

    12. La maison Matthew-Moody Junior

  13.  

    13. La maison Alexandre-Henri Masson

  14.  

    14. La maison Joubert-Millette

  15.  

    15. La maison Jeanne-Desjardins

  16.  

    16. Les maisons Lauzon et Dupras

  17.  

    17. La maison Pierre-Augé

  18.  

    18. La maison Joseph-Augé

  19.  

    19. La maison Raymond-Masson

  20.  

    20. Église anglicane St. Michael's

Pour voir le circuit complet, télécharger l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

mobile devices

Commenter

Partager

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Google+

Par email